Robby Johnson attire les foules au Grand McDon

Par olivier_turcotte
Robby Johnson attire les foules au Grand McDon
Les clients faisaient la file devant la caisse occupée par Robby Johnson au Grand McDon.

Le Grand McDon se déroulait le mercredi 6 mai dernier et le chanteur Robby Johnson en a profité pour reprendre du service au restaurant McDonald’s de Saint-Georges.

Le principal intéressé s’est dit surpris par l’ampleur de la réception à laquelle il a eu droit à son arrivée au restaurant.

«Ça fait chaud au cœur, d’autant plus que c’est pour une méchante bonne cause. C’est vraiment excitant. Je ne m’attendais pas à ça. Je suis content d’avoir décidé de prendre l’avion pour être ici aujourd’hui»

Le musicien disait reconnaître plusieurs visages venus le visiter lors de cette rare apparition publique en Beauce depuis le début de son ascension dans le monde du country américain.

«D’anciens collègues de travail, des amis de longue date, des gens de la famille. C’est vraiment un mélange de tout le monde que j’ai connu à travers les années en plus de plusieurs nouveaux visages», expliquait Robby Johnson quant à la foule réunie au restaurant.

Retour aux sources

Robby Johnson paraissait visiblement à l’aise derrière le comptoir du restaurant McDonald’s de Saint-Georges et c’est parce qu’il y a déjà travaillé dans sa jeunesse. Il s’agissait donc pour lui d’un retour au boulot.

«J’ai travaillé dans ce restaurant même pendant un an et trois mois. Ça fait spécial de revoir le lavabo, le frigo et toutes les choses qui sont à la même place », soutient-il.

Robby Johnson n’échangerait pas son travail actuel, qui prend plutôt des formes de rêve, pour son ancien emploi en restauration rapide, certes. Il en garde tout de même un excellent souvenir.

«J’ai adoré travailler au McDo. Quand j’ai quitté, ça m’a déchiré le cœur de quitter le travail d’équipe et la camaraderie qu’on y avait», explique-t-il.

Saint-Georges amasse 15 128 $

Les trois restaurant Mcdonald’s de Saint-Georges ont largement dépassé l’objectif fixé au départ à 10 000$ grâce à l’implication de plus de 80 bénévoles.

«Il faut remercier ces bénévoles sans qui on n’aurait jamais réussi à réaliser tout ça. Et les clients aussi qui ont grandement soutenu la cause, on leur dit à l’an prochain», soulignait la gérante et organisatrice Sylvie Bussières. Alyson Lemieux ainsi que la propriétaire Chantale Ross ont également rendu l’évènement possible au restaurant du Boulevard Lacroix.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des