Le Rock Café vendu

Le Rock Café vendu

Anthony Blais, Sébastien Paré, Martin Giguère, et Hans Mercier, sont les nouveaux propriétaires du restaurant le Rock Café.

Crédit photo : Facebook

Le restaurant Rock Café a été vendu au propriétaire du restaurant le Capri de Saint-Joseph, Martin Giguère, et l’avocat Hans Mercier, au cours de la fin de semaine.

Les deux hommes se sont également associés avec le chef cuisinier, Sébastien Paré, et le gérant, Anthony Blais, qui sont tous deux actionnaires minoritaires. Ces derniers étaient déjà à l’emploi du Rock Café.

«Nous avons été agréablement surpris quand nous avons su que Jean-Denis [Parent] et Maryse [Lambert] étaient intéressés à vendre et nous avons saisi l’occasion. Le Rock Café est un endroit unique et distinctif. Ce fut une décision facile à prendre», mentionne M. Mercier.

Aucun changement majeur ne sera apporté à l’établissement. «On ne changera pas une recette gagnante. Éventuellement, il y aura peut-être quelques améliorations à apporter, mais ça ne sert à rien de réparer quelque chose qui n’est pas brisé», ajoute celui qui conservera ses deux entreprises en plus de diriger le parti politique Parti 51.

Pour ce qui est des employés, le nouveau propriétaire se fait rassurant. «Tout le monde reste en place. Nous avons une équipe compétente et passionnée», précise celui qui sera responsable du côté financier de l’entreprise, tandis que M. Giguère, appuyé de MM. Blais et Paré, s’occuperont de la gestion du restaurant.

Le vente de l’établissement a été annoncée la semaine dernière aux employés avant d’être officialisée le 10 mars sur Facebook. Les réactions des gens n’ont pas tardé après la publication de M. Giguère. En date de lundi, près de 500 ont réagi à la publication et plusieurs dizaines de commentaires félicitaient les nouveaux propriétaires.

Rappelons que le Rock Café a été rénové l’an dernier pour un montant total d’environ 500 000 $. Les trois façade du restaurant ont été refaites. De plus, un agrandissement du deuxième étage avait permis l’ajout d’une soixantaine de places.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar