Saint-Georges: des agrandissements de zones commerciales inquiètent certains citoyens

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Saint-Georges: des agrandissements de zones commerciales inquiètent certains citoyens
Robert Lachapelle, qui habite sur la 12e Rue, craint que le secteur commercial finisse par englober l’ensemble de cette rue. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Des citoyens se sont présentés au micro pour exprimer leurs inquiétudes quant à des modifications au règlement de zonage et au plan d’urbanisme lors de la période de consultations publiques, tenue tout juste avant la séance du conseil de ville de Saint-Georges le 10 août.

L’une de ces modifications concerne l’agrandissement d’une zone commerciale pour ajouter une aire de stationnement sur une partie du terrain situé au 480, 12e Rue.

Robert Lachapelle, qui habite sur la 12e Rue, craint que le secteur commercial finisse par englober l’ensemble de cette rue. «Il ne reste que trois maisons habitées. La maison au 505 n’est plus habitée. Le propriétaire pourrait faire la même chose», a-t-il mentionné, craignant également que sa résidence perde de la valeur.

Un autre résident du secteur, Renaud Lachance, s’est aussi exprimé contre cette modification. «On se sent pris entre l’arbre et l’écorce», a-t-il indiqué, faisant référence au développement dans le bas et le haut de la rue.

Pour ce qui est de la seconde modification, qui concerne aussi un agrandissement d’une zone commerciale, cette fois pour permettre à la quincaillerie BMR d’aménager une aire d’entreposage à l’arrière, le greffier Jean McCollough a affirmé avoir reçu deux commentaires par écrit.

Ces personnes s’inquiètent du fait que la valeur de leur propriété puisse diminuer. De plus, l’une d’elles s’inquiète du bruit que cela pourrait causer. Elle demande également que la neige ne soit pas entreposée dans la zone tampon entre l’aire d’entreposage et sa résidence.

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a bon espoir que les parties impliquées réussiront à s’entendre. «Nous allons réunir tout le monde et nous allons présenter notre proposition», a-t-il déclaré.

En bref

Le conseil a accepté le protocole d’entente du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation qui prévoit une aide financière de 2 M$ pour le prolongement des réseaux d’aqueduc et d’égouts dans les 77e et 78e Rues.

Les élus ont adopté une résolution demandant au ministère des Transports d’installer un feu piéton à l’intersection de la 120e Rue et de la route 204. Initialement, c’était un citoyen qui avait fait cette demande à la ville en raison des problèmes d’acuité visuelle de sa conjointe et de la dangerosité que représente cette intersection.

De plus, des panneaux signalant l’interdiction de se stationner seront installés sur la 14e Avenue, entre la 118e Rue et la 119e Rue en raison de problèmes de déneigement et de circulation. D’autres panneaux de ce genre seront installés sur la 25e Rue, du numéro civique 592 au boulevard Dionne.

Finalement, les conseillers ont entériné l’octroi de subventions à l’Association de soccer mineur de Saint-Georges et à l’Association de baseball mineur de Saint-Georges. Ces dernières recevront respectivement 25 000 $ et 5000 $.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des