Saint-Georges honorée par les Forces armées canadiennes

Saint-Georges honorée par les Forces armées canadiennes

La ville de Saint-Georges a reçu une mention élogieuse des Forces armées canadiennes pour son soutien aux cadets de la région.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy

La ville de Saint-Georges a été honorée par les Forces armées canadiennes pour le soutien accordé au corps de cadets 2625 et à l’escadron 890 de Saint-Georges.

Le commandant de l’Unité régionale de soutien aux cadets de la région de l’Est, le lieutenant-colonel Serge Lapointe, a remis la mention élogieuse du Commandant au maire, Claude Morin, pour souligner l’engagement de la ville auprès de cadets, le 18 octobre à l’hôtel de ville. Elle peut être remise lorsque les actions du récipiendaire ont eu un impact majeur dans la région concernée.

Ce dernier s’est dit fier de Saint-Georges, assurant qu’il allait parler des qualités de leader de la ville. Il s’est également adressé aux cadets présents. «Les gens qui sont ici aujourd’hui sont la force qui vous soutient. Si un jour vous avez du succès, rappelez-vous d’où vous venez. Vous devez vous impliquer de la même façon qu’eux le font aujourd’hui», a-t-il indiqué.

«C’est une fierté [de recevoir cette mention]. Ça fait toujours quelque chose d’être reconnu. On ne s’implique pas pour l’être, on fait ça pour les jeunes, pour la société future, pour les futurs leaders. Peut-être que parmi les cadets, il y a un futur maire ou un futur député, on ne sait jamais», a déclaré M. Morin après avoir reçu la mention en compagnie des conseillers municipaux Esther Fortin et Serge Thomassin.

Il s’agit de la deuxième fois que cet honneur est remis à une ville, après Brossard. «Votre soutien inconditionnel à l’atteinte de notre mission permet à nos jeunes cadets non seulement de s’épanouir, mais de se préparer adéquatement à relever les défis d’une société moderne en tant qu’adulte», a mentionné le major Jean-François Maheux, soulignant du même coup l’engagement «des membres actuels et passés du conseil municipal» qui a permis au programme des cadets de connaître du succès.

La mention élogieuse peut être décernée à un membre des Forces armées canadiennes, à un membre de la Réserve, à un bénévole, à un cadet ou à un organisme public.

Poster un Commentaire

avatar