Saint-Georges prévoit de nouveaux travaux de stabilisation de berges

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Saint-Georges prévoit de nouveaux travaux de stabilisation de berges
La piste cyclable s'est affaissée à la suite de la crue de la rivière Chaudière le 20 avril dernier. (Photo : L'Éclaireur-Progrès - Sébastien Roy)

Les membres du conseil de ville ont approuvé les plans et l’estimation pour des travaux de stabilisation de la berge du côté est de la rivière Chaudière près de la résidence Le Riviéra lors de la séance du conseil du 13 mai.

Le projet est estimé à environ 175 000 $ et s’étend sur une longueur de 210 mètres. Une partie de la piste cyclable s’est affaissée dans ce secteur à la suite de la crue des eaux le 20 avril dernier. «Ç’a grugé en dessous. On ne veut pas risquer de tout perdre ça», justifie le maire, Claude Morin.

Pour y parvenir, la ville compte réaliser des travaux d’enrochement, c’est-à-dire mettre en place de lourdes pierres pour éviter que la rivière n’emporte avec elle la terre et les roches qui se trouvent sous la piste cyclable.

La ville devra toutefois obtenir un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et verser une compensation financière, car il s’agit d’un milieu humide. «Nous espérons que cela se fasse rapidement. Il s’agit d’une question de sécurité», estime le maire, Claude Morin.

Nouveaux véhicules

Par ailleurs, les élus ont approuvé l’achat de deux nouveaux véhicules. Le premier est un camion châssis-cabine 2019 au coût de 43 300 $. La ville avait demandé des soumissions auprès de quatre fournisseurs, mais seul Saint-Georges Ford lui a soumis une offre.

Le deuxième est une motoneige de travail de l’année 2020 pour le Service des loisirs et de la culture. Encore une fois, la ville a procédé à un appel d’offres sur invitation auprès de quatre fournisseurs, mais un seul d’entre eux lui a soumis une offre. Il s’agit d’Équipe Motopro qui propose le véhicule pour la somme de 17 538 $.

Les élus ont également accepté la proposition de l’entreprise de racheter la motoneige de marque Ski-Doo 2003 qui appartenait à la ville au montant de 575 $.

Subventions

Finalement, les membres du conseil ont approuvé le versement de subventions à différents organismes, soit 37 715 $ à l’Association de hockey mineur et 2177 $ à la chorale Les Rossignols.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des