Samuel Poulin s’assure que les dossiers soient transmis d’un député à l’autre

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Samuel Poulin s’assure que les dossiers soient transmis d’un député à l’autre
Le député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au premier ministre, volet jeunesse, Samuel Poulin. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

Le prochain député de Beauce-Sud ne trouvera pas de classeurs vides, lorsqu’il prendra possession du bureau de comté du député de Beauce-Sud, Samuel Poulin. Les dossiers seront dorénavant protégés et transmis.

M. Poulin a dévoilé un formulaire, que ses employés et lui-même font remplir à l’ouverture de chaque dossier. Les citoyens ont le choix d’autoriser le transfert de leurs informations, une partie des informations ou rien du tout.

«Je veux empêcher que quelque chose comme ce qui est arrivé en octobre se reproduise», estime Samuel Poulin. Pour lui, il est inadmissible que des citoyens aient perdu du temps en raison de la destruction des dossiers de l’ancien député. «L’appareil gouvernemental est assez lourd comme ça, on n’ajoutera pas des délais en plus», explique-t-il.

Il y a présentement un peu plus de 200 dossiers ouverts au bureau du député, dont près de 50 % sont des dossiers municipaux ou d’organisations du territoire.

Une norme à établir partout

Dans certains bureaux de comté, les dossiers ont été transmis, mais ce n’est pas la norme. L’Assemblée nationale devrait se pencher sur une norme, selon M. Poulin, afin que les dossiers soient conservés partout.

Avec le formulaire, il souhaite cependant que les citoyens s’habituent à cet outil et qu’ils s’attendent à ce que leurs dossiers se passent d’un député à un autre. Cela permettra de protéger l’ensemble des dossiers et de faire en sorte que le travail ne soit pas repris à zéro à chaque changement de pouvoir.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des