Serge Forcier est nommé entraîneur-chef du Cool FM

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Serge Forcier est nommé entraîneur-chef du Cool FM
Serge Forcier a dirigé six équipes dans la LNAH, dont les Éperviers de Sorel-Tracy. (Photo : Gracieuseté - Pascal Cournoyer)

Les dirigeants du Cool FM de Saint-Georges ont annoncé le 26 novembre que Serge Forcier est le nouvel entraîneur-chef de la formation.

Forcier est un entraîneur d’expérience cumulant six saisons derrière le banc, au sein de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Entre 2008 et 2017, il a dirigé des joueurs chez les Chiefs de Saint-Hyacinthe, les Marquis du Saguenay (Jonquière), les Prédateurs (Pétroliers) de Laval et les Éperviers de Sorel-Tracy.

De 2012 à 2014, Serge Forcier a aussi été l’entraîneur-chef des Dragons du Collège Laflèche à Trois-Rivières (Ligue de hockey collégiale du Québec).

Lors des deux dernières saisons (2017 à 2019), il se trouvait en France comme entraîneur-chef pour les Vipers de Montpellier (France 3) et le Hogly de La Roche-sur-Yon (France 2).

Directeur général du Cool FM, Raymond Delarosbil affirme que Serge Forcier est un grand maître tacticien et un véritable passionné de hockey.

«Son plaisir est de décortiquer et analyser les matchs afin d’arriver au suivant avec des stratégies pour battre ses adversaires. Il n’a pas peur de faire des changements en cours de match. Son objectif est de gagner jusqu’à tant que la Coupe Vertdure soit entre les mains du capitaine», dit Delarosbil.

De retour au Québec pour des raisons familiales, Serge Forcier a hâte de renouer avec l’action de la LNAH. Il dirigera ses premiers matchs du Cool FM les 29 et 30 novembre, contre l’Assurancia de Thetford (à Saint-Georges) et les 3L de Rivière-du-Loup.

«Quand le Cool FM m’a contacté, j’étais excité à l’idée de m’embarquer dans un nouveau défi. Saint-Georges a une belle organisation professionnelle. La direction hockey est sérieuse dans son désir de gagner», affirme-t-il.

Celui-ci prendra le temps d’instaurer son système de jeu, sans trop brusquer les joueurs. «Je suis également heureux de compter sur Martin Larivière comme adjoint. C’est un homme passionné et émotif qui connaît la LNAH depuis longtemps. J’avais été déçu de le perdre comme joueur lorsque j’entraînais à Saint-Hyacinthe», se souvient Serge Forcier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des