Ses décennies à s’impliquer dans sa communauté lui valent la médaille du lieutenant-gouverneur

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Ses décennies à s’impliquer dans sa communauté lui valent la médaille du lieutenant-gouverneur
Laurent Guay a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur pour les aînés le printemps dernier. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

Le printemps dernier, Laurent Guay, originaire de Saint-Zacharie, a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur pour les aînés pour son implication communautaire au sein de sa communauté.

Ce fut une agréable surprise pour M. Guay, qui a reçu cette distinction par la poste au mois de mars. Ce sont des citoyens de Saint-Zacharie qui ont décidé de soumettre sa candidature.

L’homme de 79 ans a été agréablement surpris de recevoir un tel honneur. «Je n’avais pas été informé qu’on avait soumis ma candidature. J’ai vraiment été étonné et énormément touché [par cette attention]», indique M. Guay. «Ce qui me satisfait le plus, c’est de voir la reconnaissance des gens.»

Dans ses différentes implications, M. Guay gardait toujours le même objectif. «J’essayais toujours d’aller chercher le maximum dans un domaine donné pour rapporter le plus possible à ma communauté», mentionne-t-il.

L’enseignant de carrière a notamment fondé le corps de cadets 2787 Saint-Zacharie en 1965. Celui-ci a d’abord pris de l’expérience au sein du corps de cadets de Saint-Georges avant d’en établir un dans sa municipalité d’origine. «C’était une activité nouvelle et intéressante, car il y avait un peu de tout: des sports, le développement du leadership, des expéditions dans la nature, des formations sur les premiers soins», énumère M. Guay.

Selon lui, l’engouement envers le corps de cadets a été exceptionnel dans la communauté. «Près de 90 % des jeunes s’inscrivaient. Nous avons atteint jusqu’à 150 cadets», souligne-t-il.

Jusqu’en 1985, l’ancien directeur adjoint de la Polyvalente Saint-Georges a participé aux camps d’été, qui regroupe des corps de cadets de toute la province, en tant que commandant. C’est à ce titre qu’il avait remporté le trophée du lieutenant-gouverneur.

Le fait que le corps de cadets existe toujours est très significatif pour M. Guay. «C’est l’élément marquant de mon implication sociale», affirme-t-il.

Président du comité du centenaire

Laurent Guay a aussi été le président du comité du centième anniversaire de Saint-Zacharie en 1981. Chaque mois, une activité a été organisée pour revisiter l’histoire de la municipalité. «Ce fut un succès extraordinaire. La population a répondu de façon magnifique», se rappelle-t-il.

Une fête des retrouvailles a aussi été organisée. Cette fois, il n’était pas question de limiter l’accès. «Nous avions essayé de rejoindre tous ceux qui étaient natifs de Saint-Zacharie, mais qui demeuraient ailleurs pour les inviter à la fête», raconte M. Guay.

Deux chapiteaux ont été installés pour accueillir tout le monde. «La réponse a été extraordinaire. C’est l’activité qui a réuni le plus de gens», ajoute-t-il.

Autres implications

Laurent Guay s’est aussi impliqué auprès des Chevaliers de Colomb. Il a notamment travaillé à ce que les membres de Saint-Zacharie forment un sous-conseil plutôt que de dépendre entièrement du conseil de Saint-Georges.

À titre de président de ce sous-conseil, le Zacharois a initié plusieurs activités dans la municipalité. «Nous avons lancé le social de Noël, le Souper du chasseur, ainsi qu’un concours de tirs», mentionne M. Guay.

Par ailleurs, il a aussi été bénévole pour la Caisse Desjardins pendant 30 ans. Au cours de cette période, il a fait partie de deux comités, soit la Commission de crédit et le conseil d’administration.

Partager cet article

3
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Ghyslain GagneRita PruneauJules Vigneault Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jules Vigneault
Invité
Jules Vigneault

J’ai connu M.Gay au camps de Valcartier j’avais 16ans en1968 il était mon instructeurs de tir. Je l,ai revue au 50iem du camp en2018 très intéressant comme homme et officiers.

Rita Pruneau
Invité
Rita Pruneau

Félicitations! Depuis toutes ces belles années, vous vous êtes impliqué au service des jeunes avec succès.
Ayant moi-même fait partie du corps de cadets, je suis très heureuse que l’on soit reconnaissant pour votre dévouement dans la communauté.
Bravo! M. Guay.
Et merci beaucoup.

Ghyslain Gagne
Invité
Ghyslain Gagne

Felicitations a Laurent Guay pour avoir devoue son temps . J’ai ete membre du corps de cadets quand j’etait a l’ecole, tres interessant. Ghyslain Gagne, East Hartford Ct