Simon Drapeau est décédé de façon accidentelle selon le rapport du coroner

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Simon Drapeau est décédé de façon accidentelle selon le rapport du coroner
Simon Drapeau était âgé de 46 ans.

Le coroner Pierre Guilmette conclut que Simon Drapeau est décédé de façon accidentelle des suites de ses blessures subies lors d’une collision survenue entre deux véhicules le 13 décembre 2018 sur l’avenue Lambert à Beauceville.

C’est ce qu’il ressort de son rapport publié par le Bureau du coroner. Le Dr Guilmette qu’aucun élément criminel n’a pu être démontré et exclut une distraction causée par l’utilisation du cellulaire au volant. L’inspection mécanique des deux véhicules impliqués exclut aussi cette possibilité.

«Il n’y a aucun témoin de l’accident et l’autre conducteur a une amnésie complète de l’événement», a-t-il également noté.

Des analyses toxicologiques ont aussi été menées. Aucune substance n’a été retrouvée dans son système mis à part de l’acétaminophène (Tylenol).

Toutefois, les premiers passants qui sont intervenus sur les lieux ont décrit la chaussée comme étant très glissante, au point où ils avaient diminué leur vitesse selon l’enquête policière. «Hormis la perte de contrôle du véhicule de M. Drapeau, il n’y a aucune autre explication pour cet accident», écrit-il.

Dans son analyse, le Dr Guilmette a rédigé que M. Drapeau était décrit comme une personne heureuse dans la vie et que son nouvel emploi le motivait. «Il n’avait aucun trouble de l’humeur ou autre», poursuit-il.

Notons que la température était de -27 °C, ressenti -31 °C, et que l’humidité relative était de 80 %.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des