La gestion des commotions cérébrales dans la NFL est remise en question

Rob Maaddi, The Associated Press
La gestion des commotions cérébrales dans la NFL est remise en question

La gestion des commotions cérébrales par la NFL a beaucoup évolué depuis l’époque où les joueurs étaient renvoyés dans le match après avoir senti du sel.

La ligue et la NFLPA ont élargi les protocoles. On a aussi embauché des consultants indépendants en traumatismes neurologiques pour travailler avec les médecins de l’équipe à chaque match, afin de diagnostiquer les commotions cérébrales.

Le football reste un sport violent et il semble inévitable que surviennent des blessures effrayantes comme celle qu’a subie Tua Tagovailoa, jeudi.

La protection la plus efficace reste d’appliquer des protocoles stricts en lien aux commotions cérébrales. Joueurs, partisans et autres craignent toutefois que ça n’ait pas été le cas avec le quart des Dolphins de Miami.

Une des grandes questions: pourquoi jouait-il seulement quatre jours après avoir titubé et chuté, incapable de marcher, suite à un coup à la tête subi lors d’un match à domicile, contre Buffalo.

Tagovailoa a reçu un diagnostic de commotion cérébrale à la suite du sac subi jeudi.

Il a obtenu son congé de l’hôpital et est rentré chez lui avec l’équipe.

Passer des heures en avion après une commotion cérébrale peut faire sourciller. Le médecin-chef de la NFL, le Dr Allen Sills, a toutefois déclaré qu’une telle décision vient de l’hôpital.

La NFL et la NFLPA se penchent sur le processus qui a donné le feu vert à ce qu’il rejoue si rapidement. Les résultats ne sont pas attendus avant au moins une semaine, par contre.

Tagovailoa et l’équipe ont dit que ses jambes ont flanché à cause d’une blessure au dos, dimanche.

On ne sait pas s’il existe une corrélation entre les deux incidents. Les commotions cérébrales sont courantes dans la NFL, en particulier lorsqu’un joueur est projeté au sol par un homme de la taille de Josh Tupou et que sa tête heurte le gazon. Tupou est un athlète de six pieds trois et 340 livres.

Sills a dit «qu’il est impossible de savoir» si la blessure de jeudi a été exacerbée par le coup qu’il a reçu dimanche.

«C’est l’un des facteurs que nous voulons examiner, a déclaré Sills, au NFL Network. Chaque blessure est une blessure que nous voulons prévenir.»

Selon Chris Nowinski, fondateur de la Concussion Legacy Foundation, il est très clair que Tagovailoa a subi une commotion cérébrale contre Buffalo et n’aurait pas dû jouer à Cincinnati.

«Il a montré cinq signes distincts d’une commotion cérébrale, a dit Nowinski. Quiconque a la moindre formation sur les commotions ou qui se soucie de Tua en tant qu’humain ne le met pas sur le terrain quatre jours après ce qui est arrivé. C’est un manque de considération pour lui comme être humain.

«C’est terrible parce que nous savons que ça peut mettre fin à une carrière ou à une saison. Je trouve qu’il ne devrait plus jouer cette saison.»

Les Dolphins vont disputer leur prochain match le 9 octobre au MetLife Stadium, contre les Jets de New York.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires