Les enjeux seront élevés dans le duel Bills-Patriots de jeudi

Kyle Hightower, The Associated Press
Les enjeux seront élevés dans le duel Bills-Patriots de jeudi

FOXBOROUGH, Mass. — La dernières fois que les Bills de Buffalo ont affronté les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, ils n’ont laissé aucun doute quant à leur domination dans l’Est de l’Américaine.

Les Bills sont sortis du terrain avec une victoire de 47-17 au premier tour éliminatoire de janvier dernier, démoralisant la formation de la Nouvelle-Angleterre qui célébrait son retour dans le tournoi hivernal après une absence d’une saison.

Autrefois dominée par les Pats (6-5), ce sont les Bills (8-3) qui tenteront cette fois d’ajouter à leur récente série de succès dans cette rivalité.

Les Bills ont remporté trois des quatre derniers duels en saison contre les Patriots et occupent la deuxième place de la section, la seule dont les quatre équipes ont une fiche supérieure à ,500.

Mais ils n’ont toujours pas inscrit une victoire intra-division, après des défaites serrées contre les Dolphins de Miami et les Jets de New York. Ces deux revers ont été subis à l’étranger, ce que le quart Josh Allen ne sait que trop bien.

«Les matchs de section, vous devez les gagner, a-t-il dit. Nous connaissons notre fiche cette année en pareilles occasions. Ce n’est pas facile de jouer ces matchs à l’étranger. Nous devons le comprendre et être prêts.»

Pour les Pats, qui viennent de connaître leur meilleure performance depuis le retour au jeu du quart Mac Jones, leur préparation a consisté en oublier le duel éliminatoire de l’an dernier.

«Je ne vais pas m’apitoyer sur ce qui s’est passé dans ce duel, mais je me rappelle très bien de quelle façon notre saison a pris fin, a indiqué le demi Rhamondre Stevenson. Nous devons offrir une meilleure performance.»

Le match de jeudi sera le troisième en 12 jours pour les Patriots, qui connaissent leurs meilleurs moments de la saison avec trois victoires d’affilée avant leur défaite de 33-26 le jour de l’Action de grâce, contre les Vikings du Minnesota.

De retour au dernier rang de la section, ils n’ont que peu de marge d’erreur avec six rencontres à disputer.

«Nous devrons jouer notre meilleur match et nous nous sommes entraînés en ce sens cette semaine», a déclaré l’entraîneur-chef Bill Belichick.

La défense des Bills a été durement éprouvée par les blessures cette saison et cet affrontement ne sera pas différent. Le dernier joueur touché est le pourchasseur de quarts Von Miller, qui ratera la rencontre en raison d’une blessure à un genou.

Miller mène l’équipe avec huit sacs. Il s’agit d’une perte importante pour une défense qui n’a concédé que 18,1 points en moyenne par match cette saison, le cinquième plus bas total de la NFL.

L’entraîneur Sean McDermott a admis qu’il s’agit de leur plus difficile ajustement jusqu’ici.

«C’est une futur membre du Temple de la renommée, a souligné McDermott. Cela dit, nous devons tourner la page. Et la personnes, les gens qui seront responsables de sa position devront effectuer le travail.»

Le journaliste de l’Associated Press John Wawrow et le pigiste Mark Ludwiczak ont contribué à cet article.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires