L’ex-journaliste de la PC Richard Milo remporte le trophée Jack Graney

Alexandre Geoffrion-McInnis, La Presse Canadienne
L’ex-journaliste de la PC Richard Milo remporte le trophée Jack Graney

MONTRÉAL — Le journaliste à la retraite de La Presse Canadienne Richard Milo a remporté le trophée Jack Graney, a annoncé le Temple de la renommée du baseball canadien par voie de communiqué jeudi. Un honneur bien mérité, pour un journaliste qui a connu une carrière bien remplie. 

«Je ne m’y attendais pas du tout. C’est un grand honneur. J’ai reçu un appel vendredi dernier du directeur du musée et du Temple de la renommée du baseball canadien, Scott Crawford, pour m’annoncer la nouvelle. Sur le coup, je ne savais plus quoi dire. J’ai eu un petit moment d’hésitation, je n’ai pas dit un mot pendant deux ou trois secondes, et il m’a alors demandé si ça allait bien. Je lui ai simplement répondu: ‘oui, oui, ça va bien’», a d’abord déclaré Milo en entretien avec La Presse Canadienne jeudi matin. 

Ce prix est remis annuellement à un membre des médias qui a contribué de manière significative au développement du baseball au Canada par l’entremise de son travail. Milo est devenu du même coup le premier représentant de La Presse Canadienne à obtenir ce prestigieux titre. 

«Les articles de Richard Milo ont été essentiels aux amateurs de baseball francophones de notre pays, a déclaré Jeremy Diamond, le président du bureau des directeurs du Temple de la renommée du baseball canadien. Pendant plus de deux décennies, il fut l’un des journalistes les plus talentueux et les plus respectés à couvrir les Expos (de Montréal), et nous sommes fiers de lui décerner ce titre.»

Parmi les récipiendaires de ce prestigieux titre remis depuis 1987 se trouvent très peu de Québécois — Jacques Doucet, Rodger Brulotte et Serge Touchette —, même si ceux-ci ont tous côtoyé Milo à un moment ou à un autre de leur carrière. Une source de fierté supplémentaire pour le principal intéressé. 

Parmi les moments marquants de sa carrière de journaliste affecté à la couverture des activités des Expos, deux viennent immédiatement à l’esprit de Milo. 

«J’ai été chanceux, car je suis tombé en amour avec le baseball quand j’étais jeune, et le baseball me l’a bien rendu. J’ai pu couvrir presque trois matchs parfaits en carrière sur la vingtaine au total dans l’histoire du Baseball majeur. J’étais là quand Dennis Martinez avait réussi son match parfait contre les Dodgers à Los Angeles en 1991, et aussi quand Pedro Martinez a lancé neuf manches parfaites contre les Padres à San Diego en juin 1995, avant d’accorder un double en 10e manche. C’était assez exceptionnel», a rappelé celui qui a aussi été témoin de celui de David Cone, alors avec les Yankees de New York, aux dépens des Expos le 19 juillet 1999.

Milo s’était joint au service français de La Presse Canadienne en 1985, et a assuré la couverture quotidienne des activités des Expos jusqu’à leur déménagement à Washington après la campagne de 2004.

En plus d’être honoré au Temple de la renommée du baseball canadien, Milo avait déjà été intronisé au Temple de la renommée du baseball québécois, en 2007. Quant à savoir s’il pourrait un jour faire son entrée au Temple de la renommée du Baseball majeur, Milo, après avoir réprimé un rire amusé, a offert une réponse très humble. 

«Ce serait très surprenant, a-t-il évoqué. Pour moi, ce sont déjà de très grands honneurs (ceux des temples québécois et canadien). Par contre, un homme comme Jacques Doucet mériterait certainement d’y faire son entrée. Jacques a toujours été formidable, et tout au long de ma carrière de journaliste, je le consultais pour tenter de franciser du mieux possible certains termes associés au baseball. (…) J’ai toujours apprécié sa collaboration.»

Les détails entourant la cérémonie de remise du trophée seront dévoilés à une date ultérieure. Milo a cependant indiqué qu’elle devrait se dérouler sur le site du musée et du Temple de la renommée du baseball canadien, à St. Mary’s, en Ontario, le 17 juin 2023. Il compte d’ailleurs faire le voyage en compagnie de son épouse, Diane, pour vivre ce moment marquant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires