Deuxième victoire d’affilée en basketball chez les Condors

Les basketteurs des Condors ont vaincu 79-57 les Portageurs de Rivìère-du-Loup samedi dernier au gymnase du Cégep Beauce-Appalaches.

Les visiteurs avaient bien amorcé le match et menait 25-22 après un quart. Les Condors ont toutefois limité les Portageurs à six points au deuxième quart pour retraiter au vestiaire en avance 33-11 à la mi-temps.

Quatre paniers de trois points de Samuel Tanguay en deuxième demie ont aidé les Condors à accroître leur priorité pour finalement remporter le match.

Effectuant un retour au jeu après une blessure, Amani Malinda a marqué 15 points. Samuel Tanguay (14), Félix-Antoine Beaulieu (11) et Jérémie Vaillancourt (10) ont aussi brillé en offensive.

Les Condors terminent leur première moitié de saison avec un dossier de trois victoires et autant de défaites. Ils renoueront avec l’action après la pause des Fêtes.

Volleyball masculin

Les volleyeurs de division 2 des Condors accueillaient le 2 décembre les autres formations de la section Québec-Chaudière-Appalaches à l’école secondaire Veilleux à Saint-Joseph.

Les Condors ont baissé pavillon face aux Titans de Limoilou (13-25, 15-25), les Pionniers de Rimouski (23-25, 15-25), les Gaillards de Jonquière (20-25, 15-25) et les Faucons de Lévis-Lauzon (18-25, 23-25).

Volleyball féminin

La même journée, les volleyeuses des Condors en division 2  disputaient un tournoi au Cégep de La Pocatière.

Après avoir remporté la première manche de leur match initial face à Lévis-Lauzon, elles ont perdu les huit manches suivantes. Le bilan est de quatre défaites devant les Faucons de Lévis-Lauzon (26-24, 20-25, 9-15), les Pionniers de Rimouski (26-28, 20-25), les Élans de Garneau (17-25, 25-27) et les Titans de Limoilou (15-25, 16-25).

«Nous savions que ce serait difficile cette saison avec une équipe jeune. Les résultats du week-end ne sont toutefois pas représentatifs de l’effort des filles sur le terrain. Nous prenons le contrôle des matchs contre la plupart des équipes, mais nous n’arrivons pas à l’emporter. Nous évoluons quand même dans le bon sens», estime l’entraîneuse Mélissa Vachon.