Direction le Championnat du monde Masters de dynamophilie pour deux Georgiens 

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Direction le Championnat du monde Masters de dynamophilie pour deux Georgiens 
Bernard Vachon (à gauche) et Jean-Sébastien Rhéaume (à droite) entourent leur entraîneur, Dave Roy. (Photo : (Photo gracieuseté))

DYNAMOPHILIE. Après près de trois ans sans compétition d’envergure, Bernard Vachon et Jean-Sébastien Rhéaume, tous les deux originaires de Saint-Georges, participeront au Championnat du monde Masters de dynamophilie. Cette compétition se tiendra du 8 au 15 octobre prochain à Saint-Jean de Terre-Neuve.

« Mon objectif en me rendant à Terre-Neuve sera de battre mes propres records au squat et au deadlift. Le bench press, ce n’est pas ma force en raison de plusieurs blessures à mon épaule dans le passé. De son côté, Jean-Sébastien aura un adversaire de taille à battre, Éric Oishi du Brésil, s’il souhaite monter sur la première marche du podium », indique M. Vachon. 

Les deux hommes se sont classés pour ce championnat du monde en mai dernier après avoir remporté la médaille d’or dans leur catégorie respective lors du Championnat canadien. Jean-Sébastien évolue dans la catégorie Masters 1 (40 ans et plus) des moins de 66 kg. Bernard compétitionne pour sa part dans la classe Masters 3 (60 ans et plus) des moins de 74 kg.

« On a tous les deux fait bonne figure à Terre-Neuve en mai dernier en gagnant la médaille d’or. Je n’ai toutefois pas réalisé mes meilleures levées en carrière. Notre entraîneur, Dave Roy, nous avait dit de nous organiser pour réaliser des levées de sécurité pour initialement nous classer pour le prochain Championnat du monde », précise l’athlète de 67 ans.

Les deux athlètes beaucerons ont pu continuer à pratiquer leur sport en solitaire durant la pandémie malgré les nombreuses contraintes en louant un petit local et en achetant de l’équipement. Le Cardio Gym de Saint-Georges a de l’équipement spécialisé pour ce type d’entraînement. 

Le dynamophilie, powerlifting en anglais, est un sport peu connu au Québec. Les athlètes ont trois essais pour lever la plus grande charge possible à la flexion des jambes (squat), au développé couché (bench press) et au soulevé de terre (deadlift) en une seule répétition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mireille Vachon
Mireille Vachon
4 mois

Je te souhaite la meilleure des chances Brotha. LOVE YOU Xx 🥰🥰