Festival régional de pêche blanche de Sainte-Aurélie: les pêcheurs toujours aussi présents malgré les intempéries 

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Festival régional de pêche blanche de Sainte-Aurélie: les pêcheurs toujours aussi présents malgré les intempéries 
Plusieurs familles se sont rassemblées cette fin de semaine à Sainte-Aurélie. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

PÊCHE. La 14e édition du festival régional de pêche blanche de Sainte-Aurélie s’est amorcée les 29 et 30 janvier. Pour l’occasion, les responsables ont dû faire face à plusieurs intempéries, comme le froid, la neige et la COVID-19, mais les pêcheurs se sont tout de même présentés sur le lac Abénaquis.

Encore une fois cette année, le président de l’Association de chasse et de pêche du lac Abénaquis (ACPLA), Louis-Jacques Poulin, craignait une diminution de l’achalandage, mais cela n’a pas été le cas. 

« Malgré le froid, il y a eu beaucoup de personnes sur le lac samedi. Le dimanche, c’est toujours un peu plus tranquille, mais selon les commentaires, les gens ont apprécié leur journée, alors que la pêche a été bonne », indique-t-il.

D’ailleurs, l’ACPLA a procédé à l’ensemencement de 5000 truites le jeudi précédant le début du festival pour aider les pêcheurs à atteindre leur quota de dix poissons. Elle en ajoutera également 5000 autres jeudi prochain.

Le concours de pêche est de retour cette année, malgré les changements apportés à la programmation en raison de la COVID-19. En date du 30 janvier midi, la plus longue truite pêchée mesurait entre 20 et 21 pouces.

En raison des mesures sanitaires en place, le comité organisateur a dû encore adapter son édition afin d’éviter les risques de propagation. Par exemple, seuls les membres d’une même bulle familiale pouvaient se trouver sur un même terrain. 

De plus, des activités, comme le déjeuner et la tire sur la neige, ont été annulées pour une deuxième année consécutive. Toutefois, la municipalité a aménagé une piste pour la marche, la raquette et le ski de fond qui fait le tour du lac pour s’adapter à la situation.  

Rappelons que le festival se poursuit la fin de semaine prochaine, les 5 et 6 février et qu’il est encore possible de réserver un terrain. Pour cela, il suffit de se rendre au centre des loisirs vendredi, entre 11 h et 17 h, ou samedi, à compter de 5 h 30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires