Jean-Philippe rencontre des partisans avant son départ pour Rio

Qualifié pour quatre épreuves d’athlétisme aux Jeux paralympiques à Rio, Jean-Philippe Maranda a rencontré quelques-uns de ses partisans le 18 août lors d’une activité spéciale à Saint-Georges.

Une cinquantaine de personnes se sont présentés en soirée devant le centre sportif Lacroix-Dutil afin de voir l’athlète de Sainte-Aurélie. En plus de discuter avec ce dernier, plusieurs visiteurs ont obtenu un autographe ainsi qu’une photo.

«C’est un athlète que j’admire beaucoup. Il a atteint son rêve après avoir vécu un parcours très difficile. Je voulais absolument qu’on fasse quelque chose pour lui avant son départ», explique Emmanuel Rodrigue, citoyen instigateur du rassemblement.

À 20 ans, Jean-Philippe Maranda avait obtenu sa qualification en haltérophilie pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008. Après l’accident de la route lui ayant fait perdre l’usage de ses jambes, il n’a jamais voulu abandonner son rêve olympique, d’où son passage à une autre discipline.

«Le sport ne s’arrête pas après un accident. Je me suis donné les outils nécessaires pour retourner aux Olympiques. Quand la liste officielle des athlètes est sortie, je me suis dit qu’enfin, je le vivrais pour de vrai», précise l’athlète aujourd’hui âgé de 29 ans.

Malgré ses nombreux entraînements, Jean-Philippe Maranda avoue qu’il n’y serait pas arrivé sans l’encouragement des Beaucerons.

«Je vais penser à vous tous là-bas et c’est sûr et certain que je veux revenir avec une médaille», a-t-il dit dans son discours de remerciement.

Pendant la soirée, Jean-Philippe a reçu de Claude Morin, maire de Saint-Georges, un chandail à l’effigie de la municipalité. Il a promis de le mettre en cas de victoire.

Rappelons que Jean-Philippe Maranda participera aux épreuves individuelles du 100, 400 et 800 mètres ainsi qu’au relais 4X400 mètres. Son départ pour Rio aura lieu le 26 août en compagnie de 23 autres athlètes. Les Jeux paralympiques auront lieu à Rio du 7 au 18 septembre.