Joshua Roy repêché par les Canadiens

Joshua Roy repêché par les Canadiens
Joshua reçoit les félicitations de son père Paulin.

HOCKEY. > Après une longue journée d’attente, le jeune hockeyeur Joshua Roy, de Saint-Georges, a été récompensé pour sa patience en étant choisi par les Canadiens de Montréal.

Il aura fallu attendre la cinquième ronde du repêchage, au 150e rang, avant que Joshua voit enfin son nom à l’écran et, encore plus, à côté de celui de la Sainte Flanelle. Il faut dire que la centrale de recrutement de la LNH l’avait placé en 66e position.

La nouvelle a provoqué l’hystérie chez les parents et amis de Joshua.

La nouvelle a déclenché une véritable liesse au sein de la vingtaine de parents et d’amis réunis à la maison familiale.

«C’est vrai que je suis un peu déçu d’être sorti si tard. Mais être choisi par les Canadiens, ça console», a-t-il avoué. Il est conscient qu’il s’agit d’une équipe qui compte plusieurs bons jeunes joueurs et qu’il pourrait être difficile de s’y faire une place. «Je ne pense pas à cela. Je vais m’entraîner sérieusement au cours des prochaines semaines pour être fin prêt lors du prochain camp d’entraînement des recrues».

Ses parents, Sandra Parent et Paulin Roy, sont aussi très contents que leur fils ait été choisi par le tricolore. «Il va continuer à jouer au Québec, sans avoir à s’exiler. Ce sera plus facile pour nous d’aller le voir ou de le suivre à la télévision», confie son père.

Joshua Roy a partagé sa saison dernière ente les Sea Dogs de Saint-John et le Phoenix de Sherbrooke. Il a récolté 22 buts et 13 passes en 35 rencontres.

Un reportage plus détaillé de cette folle journée vous sera présenté dans la version papier de L’Éclaireur-Progrès.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Vincent Barbeau
Vincent Barbeau
11 mois

Je souhaite à Joshua une belle et longue carrière avec le CH. Bravo

trackback
Bonne Saint-Jean ! - Hockey Herald
3 mois

[…] Joshua Roy repêché par les Canadiens […]