Le critérium est de retour pour la 30e édition

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Le critérium est de retour pour la 30e édition
La 30e édition du Tour de Beauce aura lieu du 10 au 14 juin prochain. Sur la photo

Au grand bonheur des amateurs de cyclisme, le fameux critérium au centre-ville de Saint-Georges est de retour juste à temps pour la 30e édition du Tour de Beauce qui aura lieu du 10 au 14 juin prochain.

Ce sont près de 140 cyclistes répartis en 21 équipes, le plus gros peloton de l’histoire du Tour de Beauce selon le directeur général Francis Rancourt, qui sillonneront les différents parcours lors des cinq jours de compétition qui auront lieu du 10 au 14 juin.

L’événement international amène des retombées économiques importantes pour la région, souligne le président du conseil d’administration, Jean-François Morin. Selon lui, ceux qui n’apprécient pas l’événement, c’est parce qu’ils ne l’ont pas encore vécu. «Pour le sentir, il faut le vivre c’est pourquoi j’invite la population à cet événement majeur».

Le Tour de Beauce est sous sanction 2,2 de l’Union cycliste internationale ce qui signifie qu’il accueille des équipes des catégories deux et trois provenant de nombreux pays dont le Canada, les États-Unis, l’Australie, la Colombie, la République dominicaine et de nombreux pays d’Europe. Il s’agit d’un des événements les plus respectés du calendrier.

Les étapes

La première étape du Tour de Beauce partira encore de Saint-Georges, le mercredi 10 juin, pour se diriger cette année vers Saint-Simon-les-Mines, Saint-Benjamin et compléter une boucle dans le secteur de Saint-Odilon.

Pour l’étape de Lac-Mégantic, le lendemain, la montée du mont Saint-Joseph, que les organisateurs voulaient conserver, a dû être changée en raison de travaux de construction sur la route. Les cyclistes grimperont donc le mont Mégantic.

La journée du vendredi 12 juin marquera l’avènement de deux grandes nouveautés. Tout d’abord, les organisateurs ont réussi à obtenir la fermeture du tronçon de l’autoroute 173 qui relie la 74e Rue à la route 204 pour la tenue du contre-la-montre, le vendredi matin. Un parcours de 21 km entièrement sécurisé pour les cyclistes.

En soirée, du 18h à 20h, le critérium sera de retour dans le centre-ville de Saint-Georges après six ans d’absence. «Ça avait été enlevé en raison de l’Union cycliste internationale, mais on a obtenu une dérogation pour le tenir cette année. Ils travaillent afin de l’inclure de nouveau dans le classement des cyclistes pour les courses à étapes», explique Francis Rancourt. Il s’agit d’un parcours de 60 km, soit 40 tours de 1,5 km. Les cyclistes emprunteront la 1ère et la 2e Avenue ainsi que les 112e et 118e Rue.

Lors de la fin de semaine restera l’étape de Québec, le samedi, ainsi que le circuit urbain de 10,4 km dans Saint-Georges le dimanche 14 juin où les cyclistes emprunteront entre autres la 2e Avenue, la 120e Rue, la 10e et 12e Avenue et la 159e Rue.

Le Festitour réduit

Après cinq ans à présenter le Festitour en marge du Tour de Beauce, les organisateurs de l’événement ont décidé de réduire grandement les activités. «Avec ce type d’événement on est soumis aux aléas de la température et même si ça a bien fonctionné dans les dernières années, au début ça a été moins bien et il est difficile de rentabiliser ces activités», indique M. Rancourt. Seul le vendredi avec l’ajout du critérium sera animé.

Les services de la SQ encore gratuits

Le Tour de Beauce n’aura pas à assumer les frais pour les services de la Sûreté du Québec (SQ) pour la fermeture de routes et la sécurité de parcours. Il s’agit d’une année de sursis pour l’événement puisqu’une politique de facturation s’en vient pour les prochaines années, explique M. Rancourt. Cette nouvelle mesure de la SQ avait été annoncée l’été dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires