Suspension de la piste de ski de fond faute de main-d’oeuvre

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Suspension de la piste de ski de fond faute de main-d’oeuvre
Serge Denoncourt déplore la suspension de l'entretien de la piste de ski de fond située dans le secteur ouest de la Saint-Georges. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

MUNICIPAL. Saint-Georges a pris la décision de suspendre l’entretien de la piste de ski de fond située dans le secteur ouest pour l’hiver 2022.

La Ville a pris cette décision en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Une dizaine de postes temporaires n’ont pas pu être pourvus pour les activités hivernales. Le choix a donc été fait de prioriser les patinoires de quartier, le centre de ski, l’espace Carpe Diem et le centre sportif Lacroix-Dutil.

Selon Saint-Georges, la décision permet de favoriser le plus d’utilisateurs possible. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous prenons cette décision. La pénurie de main-d’œuvre frappe toutes les entreprises et institutions et nous ne sommes pas à l’abri de cette réalité », soutient le maire de Saint-Georges.

Une entente a été conclue avec le Club Rendez-Vous pour offrir un rabais de 20 % sur l’abonnement annuel et les billets journaliers pour les détenteurs de la carte loisirs de Saint-Georges. « L’entente ne remplace pas la piste du secteur ouest, mais elle offre une belle alternative pour le moment », ajoute M. Morin.

Précisons qu’il sera toujours possible d’utiliser la piste du secteur ouest pour la marche et la raquette, car ces deux activités ne nécessitent que peu d’entretien.

La décision a créé du mécontentement chez les habitués de l’endroit. Une dizaine d’entre eux étaient présents à la séance du conseil de ville du 29 novembre pour exprimer leur déception. Ils ont également lancé une pétition en ligne qui a récolté 410 signatures en date du 1er décembre.

Le porte-parole du groupe, Serge Denoncourt, a déploré la situation lors de la période de questions. « La piste de ski de fond du secteur ouest est un équipement peu coûteux, qui donne accès gratuitement à une activité saine de plein air à la population georgienne », mentionne-t-il.

Le maire a aussi insisté sur l’aspect de sécurité. « Si une personne se blesse, c’est la Ville qui est responsable. […] Il nous faut quelqu’un qui arpente la piste pour s’assurer que tout est correct », répond-il.

M. Denoncourt indique aussi avoir des propositions à faire plutôt que de suspendre l’entretien. D’autres utilisateurs de cette piste se sont aussi exprimés en faveur du maintien de la piste.

Une rencontre aura cependant lieu entre des membres du groupe et des représentants de la Ville aura lieu pour discuter des options alternatives.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Veilleux
Robert Veilleux
1 mois

Les municipalités de St-Prosper, St-Simon et St-Lambert ont leur sentier de ski de fond, St-Georges Ouest doit garder sa piste. Ça fait 45 ans que je profite de cette merveilleuse piste de ski de fond, gratuite et accessible à tous, j’aime skier au club rendez-vous, mais la piste qui traverse le parc des sept chûtes est unique, c’est un véritable paradis de 5 km à travers une forêt d’érable et de conifères au cœur de la ville, un joyau à protéger d’autant plus essentiel à notre santé physique et mentale dans le contexte actuel. Rien contre la raquette, mais le ski de fond est un sport familial beaucoup plus intéressant et exigeant physiquement.

trackback
Piste de ski de fond : la Ville de Saint-Georges change sa décision - L'Éclaireur Progrès
12 jours

[…] À lire également: Suspension de la piste de ski de fond faute de main-d’oeuvre […]