Tapis Venture entre de plain-pied dans l’ère numérique

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Tapis Venture entre de plain-pied dans l’ère numérique
La visite industrielle s’est déroulée dans l’usine de la 90e Rue. (Photo : Gracieuseté)

Établi en Beauce depuis 1928, Tapis Venture a présenté récemment sa stratégie de développement de produits à l’ère du numérique.

Le 18 février dernier, l’entreprise a reçu une vingtaine de personnes provenant de douze organisations. Celles-ci ont participé à une visite industrielle et assisté à une conférence.

Richard Duval, président-directeur général de Tapis Venture, a exposé les étapes ayant mené la compagnie de Saint-Georges à adopter une stratégie de type Stage Gate.

Ce processus de développement des produits est issu d’une approche en cinq phases. Chacune de ces phases est accessible par une étape de prise de décision, basée sur un contrôle de qualité de la phase précédente.

Chez Tapis Venture, ce procédé s’appuie sur un filtre stratégique automatisé d’évaluation des opportunités d’affaires. Celui-ci permet de cibler les avenues les plus porteuses de développement des produits, grâce à un algorithme intelligent.

Les participants à la visite industrielle ont vu en action la production de carpettes, autant sur des machines traditionnelles que sur celles connectées. Les étapes et outils utilisés pour contrôler la qualité et le prototypage des produits ont aussi été exposés aux visiteurs.

L’entreprise beauceronne a tenu cette activité en collaboration avec le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie textile du Québec (CSMO Textile) et du créneau d’excellence TechniTextile Québec. Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a également offert son soutien financier.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également: «Tapis Venture entre de plain-pied dans l’ère numérique» […]