Théodore Paquet remporte le concours Contes-gouttes

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Théodore Paquet remporte le concours Contes-gouttes
Les gagnants du concours ont pris la pose avec les membres du jury, ainsi que Julie Beaudoin (à gauche), responsable du socioculturel au Cégep Beauce-Appalaches. (Photo : Gracieuseté)

Étudiant en Arts, lettres et communication, profil Création et médias, au Cégep Beauce-Appalaches, Théodore Paquet a gagné le concours Contes-gouttes grâce à son texte Sublime Machine.

Organisée par le Centre d’étude de la littérature beauceronne (CELB), la quatrième édition du concours a reçu 26 textes. Ceux-ci ont été soumis au jury composé de Paul-André Bernard, Marie-Claude Bolduc, Maddy Lacroix et Marie-Esther Poulin.

Théodore Paquet a devancé Rosemarie Roy (Lorsque la première balle m’avait frôlé) et Nicolas Labranche (L’intrus). Une mention d’honneur a été accordée à Maxime Rancourt pour Du chocolat Nestlé dans les tranchées de l’armée du Mexique.

Les étudiants ont mis la main sur des montants de 50, 30 et 20 $, des dictionnaires et logiciels Antidote. Ces derniers ont également gagné des coupons repas à la cafétéria et des livres de l’auteure Marie-Esther Poulin.

Le conte-goutte est un type de conte particulier, imaginé par l’écrivain de science-fiction Jacques Sternberg. Il s’agit d’un très court texte, basé sur une idée étrange ou brillante, dont la chute doit étonner. Il peut être de toute nature : science-fiction, fantastique, romantique, policier, historique, etc.

Cette année, des étudiants du secondaire participaient pour la première fois au concours. Mégane Parent s’est démarquée du lot avec Amour virtuel.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des