Traditions et nouveautés bien mélangées aux Festivités Western

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Traditions et nouveautés bien mélangées aux Festivités Western
Trois rodéos seront présentés à Saint-Victor.

Du 17 au 26 juillet, plus de 51 000 visiteurs ont participé à une ou plusieurs activités reliées à la 37e édition des Festivités Western.

Comme à l’habitude, les quatre derniers jours de l’événement ont été particulièrement achalandés. Les estrades du ring ont attiré jusqu’à 5000 spectateurs aux rodéos de jeudi, vendredi et dimanche. Deux autres rodéos ont aussi eu lieu le week-end précédent.

«On a eu une foule record pour les tirs de chevaux du samedi. C’est une activité qui gagne en popularité en attirant maintenant de nombreux participants de l’extérieur de la région», soutient Mélanie Nadeau, directrice générale des Festivités Western.

Malgré les soubresauts de la météo, seulement l’activité sur la Journée de la femme (17 juillet) a été annulée partiellement au niveau de la programmation.

Contrairement à d’autres secteurs en Beauce, il faisait beau ce dimanche à Saint-Victor, ce qui a permis de tenir comme prévu la grande parade dans les rues de la municipalité.

Spectacle majeur en 2015, Excalibur a été présenté à deux reprises le 25 juillet devant plus de 1000 spectateurs (voir autre texte).

Davantage de musique

Inaugurée l’an dernier, la Halte du cowboy était alors seulement utilisée comme bar. Cette année, les organisateurs ont donné à ce lieu un rôle musical.

Les spectacles prévus au saloon et sous le chapiteau n’ont pas été déplacés à cet endroit. Le comité a plutôt choisi de présenter plus de spectacles en 2015. Ce même lieu a accueilli d’autres types de rassemblements, comme une clinique d’initiation au rodéo et une compétition de tir au poignet.

«C’était une année de rodage pour nous. On présentait des spectacles à la halte tous les jours. Nous voulions alterner entre le rock et le country sur les trois sites pour que trois spectacles du même style n’aient pas lieu en même temps», de dire Mélanie Nadeau.

S’il est encore trop tôt pour parler de la 38e édition, l’idée du macaron à 10 $ devrait assurément être de retour. Cet outil donnait un accès sur le site sans avoir à payer pour les activités présentées au ring, comme les rodéos et gymkhanas.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des