Trois aînés semi-autonomes s’amusent au Théâtre du Ganoué

Trois aînés semi-autonomes s’amusent au Théâtre du Ganoué

Les pensionnaires de la résidence pour personnes semi-autonomes le Bel Âge Angélique et Céline se donnent à coeur joie lorsque vient le temps de fouiller un inconnu dans leur salon.

Crédit photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier

Pour la troisième et dernière pièce de l’été, les spectateurs du Théâtre du Ganoué seront transportés dans la résidence pour personnes semi-autonomes le Bel Âge. Le propriétaire, Michel, essaiera de trouver l’amour, pendant que les trois pensionnaires Angélique, Céline et Raymond vivront une gamme d’émotions sur scène passant de la peur à la solitude, reflétant ainsi la réalité du quotidien des aînés.

À lire également: «Un rendez-vous galant qui tourne au vinaigre au Théâtre du Ganoué» & «Un docteur et un vétérinaire soignent tous les maux au Ganoué»

La troupe Les Amuses-Gueules, composée de Pierre Boucher, Bianka Gilbert, Guylaine Mercier et Jean-Pierre Poulin, a adapté et a mis en scène l’œuvre «Semi-autonome» de Michel Cormier afin de la présenter à Saint-Prosper.

Pendant un peu plus de deux heures avec entracte, les adeptes de théâtre d’été apprendront notamment à connaître un vétéran de l’armée qui n’a pas perdu ses manies de l’époque. Ce dernier mélange également plusieurs mots, tels que misogyne et myope, insomnie et amnésie, autonome et autochtone, ainsi qu’ursuline et insuline, ce qui donne droit à des moments assez cocasses.

Les spectateurs seront aussi divertis par une dame très attachée à son fils, plutôt insécure et qui redoute la solitude, ainsi qu’une dame adepte de tricot qui conserve sa fortune dans sa chambre et qui refuse catégoriquement de placer son argent à la banque.

Des sujets comme les relations avec les enfants, l’amour et la santé seront également au cœur des situations plus loufoques les unes que les autres qui arriveront à chacun des personnages dans la pièce de théâtre.

Une visite nocturne inattendue

Le cœur de la pièce débute lorsque le propriétaire est invité à un rendez-vous galant et ne trouve personne pour garder un œil sur ses protégés. Les trois résidents lui assurent qu’ils peuvent rester seuls le temps d’une soirée sans problème, alors il décide de quitter pour tenter sa chance avec son prétendant, David Couture, rencontré sur Internet.

Alors que Michel essaie tant bien que mal d’expliquer aux pensionnaires l’importance de barrer la porte de l’endroit à la suite de son départ, afin d’éviter de vivre une visite surprise de l’inspecteur qui pourrait lui coûter son gagne-pain, les aînés ont du mal à retenir les consignes.

En milieu de nuit, ils reçoivent donc la visite d’un inconnu arborant une cagoule, faute d’avoir correctement verrouillé la serrure. C’est enfin à leur réveil qu’ils font tout en leur pouvoir pour essayer de découvrir l’identité de l’intrus. Tous les moyens sont bons pour faire enquête, même la fouille à mains nues.

Notons que les représentations de la pièce «Semi-autonome» auront lieu du jeudi au dimanche, du 9 au 26 août, ainsi que les vendredi 31 août et samedi 1er septembre, dès 20h. Pour information ou réservation, il suffit de téléphoner au 418-594-5000 ou encore de consulter le site Web www.theatreduganoue.com.

Poster un Commentaire

avatar