Trois nouveaux honneurs de bataille s’ajoutent au drapeau du Régiment de la Chaudière

Trois nouveaux honneurs de bataille s’ajoutent au drapeau du Régiment de la Chaudière
Au centre se trouvent les coprésidents de la parade des nouveaux honneurs de bataille, soit le brigadier-général Jocelyn Paul, commandant de la quatrième Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (centre), ainsi que le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard. Ils sont entourés de l'adjudant-chef Éric Lapalme, sergent-major régimentaire, et du lieutenant-colonel François Provost, commandant du Régiment de la Chaudière. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Le Régiment de la Chaudière, dont les effectifs sont basés aux manèges militaires de Beauceville et de Lévis, a célébré l’ajout de trois nouveaux honneurs de bataille, soit Défense du Canada (1812-1815), Châteauguay et Afghanistan, sur son drapeau régimentaire lors d’une parade qui s’est déroulée le samedi 9 mars, au Georgesville.

À lire également: «Un siècle et demi d’histoire militaire au Régiment de la Chaudière»

La coprésidence d’honneur de l’événement a été assurée par le brigadier-général Jocelyn Paul, commandant de la quatrième Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (centre), de même que par Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Plusieurs représentants des Voltigeurs de Québec, ainsi qu’une délégation des Premières Nations et de la Nation Métis au Québec, étaient également sur place.

Notons qu’au moment de la présentation officielle du drapeau, les militaires du Régiment de la Chaudière étaient accompagnés de la Musique des Fusiliers de Sherbrooke, ainsi que des musiciens abénakis d’Odanak et des danseurs traditionnels autochtones de la nation Huronne-Wendat de Wendake.

Les différents honneurs

En septembre 2012, le Régiment de la Chaudière a été choisi par le gouvernement du Canada pour perpétuer, entre autres, le 1er Bataillon de la Milice d’élite et incorporée qui a servi durant la guerre de 1812 à 1815 et qui a combattu à la bataille de la Châteauguay, en 1813. C’est la raison pour laquelle les honneurs Défense du Canada (1812-1815) et Châteauguay lui ont été accordés.

La décoration d’opération Afghanistan, quant à elle, a été décernée à ce régiment d’infanterie puisque sa contribution cumulative en personnel a atteint un niveau minimal de 20% des effectifs qualifiés de l’unité d’origine dans la zone géographique de l’Afghanistan.

Souligner la diversité

La parade de samedi dernier était non seulement une façon de commémorer des campagnes et des batailles dont le souvenir est une source constante de fierté pour l’unité, mais également de mettre de l’avant l’importance de la diversité au sein des troupes concernées.

«J’ai eu le privilège de commander une équipe extraordinaire de 1200 personnes au combat en Afghanistan. Dans mon groupement tactique, il y avait des hommes, des femmes, des anglophones, des francophones, des protestants, des catholiques romains et quelques musulmans. À travers ce groupe un peu hétéroclite, on a réussi à former une équipe formidable», se souvient le brigadier-général Jocelyn Paul.

De son côté, le lieutenant-colonel François Provost, commandant du Régiment de la Chaudière, abonde dans le même sens. «Je suis un fervant croyant de la diversité, surtout dans les relations interculturelles. Nous sommes tous interreliés dans notre petite histoire de 450 ans. C’est pourquoi je suis très fier de partager ce moment avec les peuples autochtones ayant œuvré en partenariat avec nous à ces batailles, alors que leur histoire continue de se tisser avec celles des Forces armées canadiennes», mentionne-t-il.

Rappelons qu’au total, le Régiment de la Chaudière s’est vu conférer 19 honneurs de guerre pour son service durant la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1945, dont 10 figurent actuellement sur son drapeau.

Avec les ajouts réalisés la fin de semaine dernière, le drapeau affiche maintenant 13 honneurs de bataille.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des