Un Beaucevillois victime d’une fraude de plus de 100 000 $

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un Beaucevillois victime d’une fraude de plus de 100 000 $
Sûreté du Québec

Un Beaucevillois a été victime d’une fraude sur Internet et a perdu plus d’une centaine de milliers de dollars sur une période de plusieurs années.

Le suspect se faisait passer pour avocat de la Côte d’Ivoire. Celui-ci a réussi à gagner la confiance de la victime lors d’échanges sur le web. Il l’a convaincue qu’il lui remettrait une importante somme d’argent s’il l’aidait à s’acquitter de certains frais administratifs.

La Sûreté du Québec tient à rappeler aux gens de demeurer vigilants dans ce genre de situations. «Les fraudeurs sont actifs sur les sites de rencontre et profitent des bons sentiments des uns et des autres. Même chose sur les différents réseaux sociaux», mentionne la SQ par voie de communiqué.

«Après avoir gagné la confiance d’une victime potentielle, un fraudeur lui demande de l’argent sous divers prétextes, comme faire soigner un membre de sa famille, régler une situation d’urgence, venir voir la personne. Une autre astuce consiste à créer un faux site de rencontre et à demander de l’argent pour chaque message envoyé et reçu», décrit-elle.

Grand excès de vitesse

Un automobiliste de 45 ans a été intercepté à 130 km/h dans une zone de 80 km/h le 8 mars sur le rang des Érables à Saint-Joseph-des-Érables.

Il a reçu un constat d’infraction de 808 $, ainsi que dix points d’inaptitude.

Vol

Par ailleurs, les agents de la MRC Robert-Cliche ont ouvert une enquête concernant le vol d’une motoneige Artic Cat 2003 vert. Le numéro 66 est également inscrit sur le véhicule.

Alcool au volant

Quatre personnes ont été arrêtées entre le 8 et le 10 mars pour avoir conduit leur véhicule alors qu’ils avaient les facultés affaiblies par l’alcool.

Le 8 mars, une femme de 26 ans de Saint-Georges a été interceptée vers 1h30 du matin alors qu’elle circulait sur le rang Saint-Gaspard à Beauceville. L’alcootest a révélé un taux supérieur au double de la limite permise par la loi.

Le même jour, un automobiliste de 70 ans a été arrêté à Saint-Georges. Celui-ci a refusé de fournir un échantillon d’haleine. De plus, son permis de conduire n’était pas valide et son véhicule a été saisi pour une période de 90 jours.

Le 10 mars, une Beaucevilloise de 44 ans a été appréhendée sur la 5e Avenue. Son taux d’alcool dans le sang excédait la limite permise.

Finalement, un homme de 50 de Sainte-Aurélie a été arrêté alors qu’il conduisait un VTT sur la route 204 à Sainte-Rose en raison d’une infraction à la Loi sur les véhicules hors route. Les policiers se sont également rendu compte que le quinquagénaire avec les facultés affaiblies par l’alcool.

De plus, il était déjà interdit à l’homme de conduire un véhicule à moteur en raison d’une précédente condamnation en matière d’alcool au volant. Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule a été saisi pour une durée de 90 jours.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des