Un bilan très positif pour l’édition 2021 des Condors

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Un bilan très positif pour l’édition 2021 des Condors
En finale, les Condors ont vaincu un adversaire coriace, les Gaillards de Jonquière. (Photo : (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard))

Le 20 novembre dernier, les footballeurs des Condors ont marqué l’histoire du Cégep Beauce-Appalaches en remportant 36 à 14 la finale collégiale de la division 3 contre les Gaillards du Cégep de Jonquière.

Avec cette victoire, les Condors ont remporté un premier championnat de division depuis 1988. La dernière fois que Saint-Georges avait participé au Bol d’Or, c’était en 2011. La formation beauceronne a terminé la saison avec une fiche parfaite de 11 victoires et aucun revers.

« On s’attendait à une bonne saison, mais nous ne savions pas à quoi s’attendre. La pandémie, la relégation en division 3, les nouveaux joueurs et les blessures dès les premiers jours du camp d’entraînement ont compliqué les choses. Toutefois, les joueurs ont su relever le défi et je leur lève mon chapeau », affirme Marc Loranger, entraîneur-chef des Condors.

À l’image de sa saison, Thomas Jean a connu une autre bonne performance lors de cette partie du Bol d’Or, se méritant le prix du joueur par excellence de cette finale. Il a inscrit trois touchés par la course et rejoint Jérémy Gosselin et Jacob Nadeau avec deux magnifiques passes.

« C’est un athlète de haut niveau qui est capable de nous sortir du pétrin quand il le faut. C’est aussi un gagnant et il l’a prouvé encore une fois dans sa performance en finale », précise M. Loranger.

Bilan et futur de l’équipe

Cette fiche parfaite est une première depuis 1978 pour l’organisation des Condors. De son côté, l’entraîneur-chef qualifie cette saison d’une réussite sur toute la ligne. La formation qu’il avait entre les mains était des plus spéciales. Ils ont choisi d’être un ensemble soudé serré et de former un collectif.

« Aujourd’hui, dans la vie en général et dans le sport, il y a beaucoup d’individualisme. On a su créer avec ce groupe une atmosphère différente en se dévouant les uns pour les autres et non sur les performances individuelles », indique-t-il.

L’année prochaine, la formation des Condors sera encore une fois des plus compétitives. Même si Saint-Georges devra dire au revoir à quelques bons joueurs, l’offensive devrait être des plus dominantes selon M. Loranger. Des joueurs comme Thomas Jean, Jérémy Gosselin et Zachary Roy seront tous de retour avec l’équipe.

« Les pertes les plus importantes en vue de la prochaine campagne seront en défensive. C’est à cette position qui aura le plus de trous à combler. Je me répète, mais chez les Condors, ce n’est pas juste le talent que l’on recherche, mais également des joueurs voulant faire partie d’une équipe soudée », mentionne Marc Loranger.

Résumé de la rencontre

Lors du premier quart, les Condors ont inscrit deux points après une interception de Joseph Sauvé et d’une erreur de la part de Jonquière, échappant le ballon. Les Gaillards ont ensuite marqué le premier touché de la rencontre en début du deuxième quart.

Après ce jeu, l’attaque de Saint-Georges s’est réveillée avec trois touchés consécutifs, dont deux courses du quart-arrière Thomas Jean. Les Gaillards ont toutefois réduit l’écart 23 à 14 avant de retourner dans le vestiaire.

Lors de la deuxième demie, le quart-arrière georgien a échappé le ballon dans les premières minutes de jeu, mais s’est repris de belle façon, se rendant dans la zone des buts en fin de troisième quart. Un autre touché a été marqué en fin de match portant la marque 36 à 14.

« Ils ont encore une fois excellé du début jusqu’à la fin du match. Ils ont affronté un adversaire qui était coriace et voulait gagner. Toutefois, au moment opportun, nous avons su nous relever notre jeu d’un cran », conclut l’entraîneur-chef.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires