Un budget caquiste qui diminue la charge fiscale des familles

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un budget caquiste qui diminue la charge fiscale des familles
Samuel Poulin a confirmé des investissements auprès de l'École d'Entrepreneurship de Beauce. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Le premier budget de la Coalition Avenir Québec (CAQ) prévoit de diminuer la charge fiscale des familles du Québec.

Le ministre des Finances, Éric Girard, a annoncé lors de la présentation du budget que 200 M$ seront utilisés pour l’uniformisation des taux de la taxe scolaire.

L’abolition de la contribution additionnelle pour la garde d’enfants s’amorcera également cette année. «C’est une contribution réduite pour près de 140 000 familles dès 2019», indique le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin.

Ce dernier ajoute que la réduction de la charge fiscale des familles sera de 1200 $ d’ici 2022. «Pour nous, l’objectif est de remettre le maximum d’argent dans les poches des Québécois», poursuit-il.

Santé

Le gouvernement prévoit des investissements additionnels de 4,9 G$ en santé au cours de l’année à venir.

Cette somme servira notamment à augmenter le nombre de travailleurs dans les hôpitaux et CHSLD, à améliorer la qualité de vie des proches aidants, à offrir davantage de soutien à domicile et de soins en première ligne.

«Nous allons expliquer dans la prochaine année de quelle façon nous allons le faire, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a de l’argent pour nos aînés et la santé», commente M. Poulin.

Éducation

Le gouvernement caquiste a aussi augmenté les investissements en éducation à la hauteur de 2,4 G$. «Cela va permettre de bonifier le soutien à la réussite et à la persévérance scolaire, d’ajouter des classes spécialisées, d’augmenter le soutien pour les enseignants et valoriser la profession, d’améliorer le dépistage précoce des troubles d’apprentissage», énumère M. Poulin.

Un nouveau programme a été mis sur pied pour le remboursement de l’achat de lunettes et de lentilles cornéennes. De plus, le budget comprend aussi le financement de sorties culturelles pour les élèves et le financement des cégeps et universités en régions.

Économie

Le budget du ministre des Finances, Éric Girard, prévoit des investissements de 1,7 G$ pour inciter les travailleurs à demeurer sur le marché de l’emploi. Cette somme servira aussi à diminuer les charges fiscales des PME employant des personnes de 60 ans et plus et à favoriser l’intégration des immigrants.

M. Poulin souligne également l’investissement de 1 G$ pour la croissance des entreprises et le maintien des sièges sociaux. «Nous avons beaucoup de sièges sociaux en Beauce. J’avais dit que c’était une priorité en campagne électorale et, encore une fois, nous livrons la marchandise», affirme-t-il.

Développement régional

Des mesures sont prévues au sein d’Investissements Québec (IQ), dont le capital-actions sera bonifié de 1 G$. «Notre objectif est d’améliorer notre écart de richesse avec l’Ontario. Il faut s’assurer que les gens puissent être plus riches, de favoriser la relève entrepreneuriale, d’appuyer les entreprises dans les plus petites municipalités. Tout ça se fera avec une refonte d’IQ, que nous voulons encore plus efficace», mentionne M. Poulin.

Au sujet de la relève entrepreneuriale, des montants totalisant 2,2 M$ seront accordés à l’École d’entrepreneurship de Beauce pour rendre plus accessibles les camps d’été de l’EEB entre autres.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des