Un concours d’arts visuels invitant les artistes à créer en donnant une deuxième vie

Un concours d’arts visuels invitant les artistes à créer en donnant une deuxième vie
Les gagnants de l'édition intitulée «Chaudière-Appalaches en œuvres – Premier jet», en 2018. (Photo : Gracieuseté)

Bien connu dans le domaine environnemental, le concept des 3R, qui signifie de réduire, de réutiliser et de recycler, sera en vedette dans le cadre du projet Chaudière-Appalaches en œuvres – Deuxième vie cette année.

À lire également : «Douze artistes de la région récompensés pour leurs oeuvres»

Cette initiative artistique, qui se veut à la fois un concours et une exposition, donnera l’opportunité aux artistes résidant dans l’une des dix municipalités régionales de comté (MRC) se retrouvant sur le territoire de la région administrative de la Chaudière-Appalaches de démontrer l’étendue de leur talent.

Pour l’occasion, les participants devront intégrer au moins un élément réutilisé ou recyclé à leur réalisation, d’où le nom de la thématique 2019.

Au terme de la période d’inscriptions dont la date limite est fixée au jeudi 15 août prochain, les créations d’un total de cinq concurrents par MRC seront choisies afin d’être exposées au musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce, du 20 septembre au 13 octobre.

En plus de voir le fruit de leur travail à l’honneur dans cet espace muséal, les 50 finalistes auront également la chance d’être récompensés par le jury en remportant un montant de 300 $ destiné à la relève de la part du Moulin la Lorraine de Lac-Etchemin, une somme de 400 $ octroyée dans chaque municipalité régionale de comté ou encore le grand prix d’une valeur de 1000 $.

Notons d’ailleurs que les personnes intéressées pourront s’inscrire à l’édition en cours de Chaudière-Appalaches en œuvres en se rendant sur le site Web du musée Marius-Barbeau.

Pour obtenir davantage d’informations à ce sujet, il est aussi possible de communiquer avec la chargée de projet Caroline Houle par téléphone, au 418-397-4039, ou par courriel, à l’adresse projet.caeo@gmail.com.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des