Un film sur Félix Leclerc tourné au Village québécois d’antan

Par superadmin
Un film sur Félix Leclerc tourné au Village québécois d’antan
Ce cliché a été pris lors du tournage du film «Aurore» au Village Québécois d'antan

CINÉMA. En cette journée de l’anniversaire de naissance de Félix Leclerc, qui aurait eu 102 ans, on apprend que le Village québécois d’antan (VQA) de Drummondville sera le site de tournage d’un film portant sur notre grand poète québécois intitulé «Pieds nus dans l’aube».

Le film, tiré du roman du même nom, se déroule à l’été des onze ans de Félix Lerclerc, mettant notamment en vedette les comédiens Roy Dupuis, Claude Legault, Marianne Fortier et Catherine Sénart. Le site, les maisons ainsi que les commodités qu’offre le Village sont parfaitement indiqués pour ce projet d’envergure, souligne Éric Verreault, directeur général du Village québécois d’antan.

«Toute l’équipe est très fière de pouvoir contribuer à cette production. Nous consacrons beaucoup de temps, d’efforts et d’argent pour maintenir ce site authentique et en bon état. Nos visiteurs sont les premiers à en profiter, mais lorsqu’il est mis en valeur de la sorte, nous sommes doublement satisfaits. Ce tournage aura assurément des retombées très positives pour le Village», a-t-il mis en évidence.

Le tournage du film s’échelonnera sur une période de 10 jours entre le 31 août et le 14 septembre, donc en dehors des heures d’ouverture du VQA, qui est fermé durant la semaine à partir de la fin août. Deux autres périodes de tournage sont prévues en octobre et en janvier.

Selon Antonello Cozzolino, producteur du film, le VQA «offre une base unique qui nous permettra de recréer l’univers du roman de Félix Leclerc qui se situe en 1927 : des habitations d’époque, une écurie, une forge, des chemins en terre que nous modifierons selon les exigences du découpage du réalisateur, Francis Leclerc».

M. Cozzolino ajoute : «Pour la production, c’est un endroit idéal car c’est techniquement plus facile de travailler dans un environnement que l’on peut contrôler, d’autant plus que nous allons aussi bénéficier d’éléments de décors et d’accessoires disponibles sur place».

En raison de l’ampleur du projet, trois semaines seront nécessaires à la préparation des plateaux de tournage sur le site. De nouveaux décors devront être construits, dont les façades d’un magasin général et d’une usine d’époque.

La réalisation du long métrage est assurée par nul autre que le fils de Félix Leclerc, Francis Leclerc, qui s’est adjoint l’aide de Fred Pellerin pour la scénarisation.

M. Verreault explique qu’un montant a été obtenu pour la location des lieux, mais ne tient pas à le divulguer. Il affirme que le projet ajoutera certainement à la visite des clients. «Tous les efforts seront déployés afin de préserver une expérience des plus agréables pour nos visiteurs. Ils auront même le privilège de voir les décors autrement inaccessibles», a-t-il fait remarquer. Le public ne pourra cependant pas assister au tournage.

Ce n’est pas la première fois que le cinéma profite du décor du VQA. On se souviendra que le film «Aurore» et la télésérie «Entre chiens et loups» y ont été tournés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires