Un goût de Saint-Ludger dans nos assiettes

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Un goût de Saint-Ludger dans nos assiettes
Chantal Couture conçoit ses propres assaisonnements depuis 25 ans. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins)

Chantal Couture adore cuisiner avec de multiples épices. Cette passion l’a mené à lancer sa propre entreprise, Vive les épices, dont les produits sont vendus dans plusieurs régions au Québec.

« J’aimais beaucoup la cuisine mexicaine. Je trouvais ça tannant de prendre dix bouteilles différentes pour épicer mes plats. Afin de me simplifier la vie, j’ai créé mon premier mélange mexicain. Mes amis à souper trouvaient ça tellement bon, mais étaient incapables de reproduire la même chose chez eux », explique Mme Couture.

De fil en aiguille, Chantal Couture a distribué son mélange mexicain, alors appelé Spice Me, dans différents commerces et restaurants. « J’ai eu une entente avec la chaîne Saint-Hubert pendant quelques années. La production se déroulait dans une chambre à côté de la cuisine », se souvient-elle.

Quatre gammes uniques

Après ce premier succès, Chantal Couture constate qu’elle pourrait travailler à temps plein pour concevoir des assaisonnements épicés personnalisés. Cette dernière atteindra son objectif avec l’ajout régulier de nouvelles gammes à sa collection.

« J’ai commencé avec ma Gamme Jarret Noir d’épices à viande. Ma Gamme sans sel et sans gluten contient seulement des épices, des fines herbes et des légumes déshydratés. Je trouvais que certains mélanges sur le marché étaient trop salés. On ne parlait pas beaucoup des allergies au gluten à l’époque. C’était une idée avant-gardiste », dit Chantal Couture.

Vive les épices a commencé ses activités avec le mélange mexicain.

Comme toute Beauceronne amatrice de cuisine, elle a également concocté une Gamme Gourmet à l’érable, avec notamment des extraits de citron ou de cannelle. « Les granules d’érable biologiques viennent d’un producteur local », précise Mme Couture.

Sa Gamme pratique, la plus récente, vise l’ajout d’un goût épicé spécifique à un plat ou produit (spaghetti, soupe, trempette, patates, etc.) Elle ne révélera jamais ses secrets culinaires, avouant au passage que sa famille teste régulièrement ses produits. « Cette confiance m’a aidé au développement de mes propres recettes », précise Chantal Couture.

Quart de siècle

Vive les épices fêtera ses 25 ans en 2022. Chantal Couture travaille maintenant dans un garage adjacent à sa résidence, un lieu adapté aux règles sanitaires du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Ses produits sont vendus dans une cinquantaine de commerces, ainsi que sur le web (vivelesepices.com). Ce site et la page Facebook de l’entreprise contiennent aussi des recettes de Chantal Couture. Elle offre toujours ses services d’épicière aux restaurants, dont un très important à Montréal.

« Je m’occupe de toutes les étapes, comme la conception, l’embouteillage, l’étiquetage, la distribution, le marketing et la comptabilité. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Parfois, j’ai un coup de main de ma famille. Ce sont de grosses heures, mais j’aime tellement ça. Je n’ai pas l’impression de travailler », indique Mme Couture.

L’entrepreneure de Saint-Ludger désire agrandir son commerce à moyen terme. « Je voudrais moderniser mes installations et embaucher des employés. Ça me prendrait également un nouveau distributeur. J’ai plein d’idées et ça n’arrêtera pas », mentionne-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierretteroy
Pierretteroy
29 jours

Super je te félicite je demeure à Colombie Brithanique si tu fais des envois je serai intéressé de les acheter bye 🙋🏻‍♀️