Un homme de 22 ans condamné pour des contacts sexuels

Un homme de 22 ans condamné pour des contacts sexuels

Le « Bourreau de la Beauce » reviendra en cour le 17 août.

Crédit photo : Photo Deposit photos – Sergiy Tryapitsyn

Un homme de 22 ans de la Beauce a reçu une peine d’emprisonnement de 90 jours discontinus.

L’individu, dont on ne peut révéler l’identité en raison d’une ordonnance de non-publication, a été reconnu coupable de contacts sexuels, d’introduction par effraction, de vol de moins de 5000 $ et de bris de promesse.

L’homme a purgé neuf jours en détention provisoire. Il lui reste donc 81 jours de détention. Précisons qu’en plus de la peine d’incarcération, un échantillon d’ADN a été prélevé et son nom figurera sur le registre des délinquants sexuels pendant dix ans.

Pornographie juvénile

Par ailleurs, la cause d’André Vaillancourt (à ne pas confondre avec le directeur général du Comptoir régional de Beauce du même nom) a été remise au 9 novembre prochain.

Rappelons que le Georgien de 44 ans est accusé de possession, de distribution et d’avoir eu accès à de la pornographie juvénile.

Poster un Commentaire

avatar