Un objectif de 1300 convives pour la 23 édition du Brunch de l’Espoir en février

Un objectif de 1300 convives pour la 23 édition du Brunch de l’Espoir en février
Nancy Rhéaume, conseillère en communication et vie associative chez Desjardins, et Lyse Perron, directrice générale du Groupe Espérance et Cancer Beauce-Etchemins, lors de la conférence de presse du 9 janvier. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

La vente des billets pour le 23e Brunch de l’Espoir organisé au profit du Groupe Espérance et Cancer Beauce-Etchemins a officiellement débuté hier matin, le jeudi 9 janvier. Cette activité-bénéfice se déroulera à l’école des Deux-Rives de Saint-Georges le dimanche 16 février prochain, entre 8h30 et 12h.

À lire également : «Encore un succès pour le Brunch du Groupe Espérance et Cancer»

Principale source de financement provenant des membres de la population beauceronne et etcheminoise, cet événement annuel permet à l’organisme de répondre aux besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches durant toutes les étapes de la maladie, dès le diagnostic.

«Les améliorations de dépistage, de même que la croissance et le vieillissement de la population, sont des facteurs importants et directs sur les demandes sans cesse grandissantes qui sont faites auprès de notre groupe», explique la directrice générale, Lyse Perron.

Aux dires de celle-ci, un total de 55 600 cas ont été diagnostiqués au Québec en 2019, dont 3 450 en Chaudière-Appalaches. Quelque 727 citoyens d’ici ont donc été touchés l’an dernier, soit 430 en Beauce-Sartigan, 160 en Robert-Cliche et 137 dans les Etchemins.

«C’est notamment par le biais de groupes d’entraide, d’ateliers divers, de formations, d’activités sociales, de suivis individuels, de soins esthétiques et de séances de massothérapie que nous contribuons à l’amélioration de la vie tant physique que psychologique de ces gens», renchérit la principale intéressée.

Un objectif plus élevé

Ayant récemment actualisé son logo en y ajoutant la mention Beauce-Etchemins afin de souligner son appartenance à la région, le Groupe Espérance et Cancer s’est fixé un objectif financier un peu plus élevé cette année.

«Lors de la précédente édition, environ 1 000 déjeuners avaient été servis et nous avions été en mesure d’amasser près de 16 000 $. Cette fois-ci, nous souhaitons accueillir plus de 1 300 convives sur place dans le but de récolter une somme dépassant les 18 000 $», informe Madame Perron.

Nécessitant l’implication et la participation de 125 bénévoles en tout et pour tout, la matinée sera agrémentée d’animation musicale et d’activités destinées aux enfants telles que le maquillage et le dessin.

«C’est un rendez-vous joyeux, qui ne se veut ni mélancolique, ni triste. Il s’agit d’ailleurs d’une belle occasion pour nous de transmettre l’espoir de traverser cette période difficile, cet immense tourbillon, cette tempête sans fin, en plus de continuer à se faire connaître», conclut-elle.

Différents points de vente

Vendus au coût de 20 $ pour les adultes, les billets pour le brunch sont disponibles dès maintenant dans les épiceries IGA familles Rodrigue & Groleau et IGA Rodrigue & Filles de Saint-Georges, ainsi que dans les bureaux de l’organisation, situés sur la 90e Rue.

Les entrées pour les petits âgés de 7 ans et moins et les enfants de 8 à 12 ans, dont les prix sont respectivement fixés à 5 $ et à 10 $ chacun, seront quant à eux en vente à la porte, la journée même de l’événement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des