Un premier tour de glace pour les Lynx

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un premier tour de glace pour les Lynx
La directrice générale de l'école Jésus-Marie, Nathalie Fortier, la conseillère provinciale des religieuses de Jésus-Marie, Soeur Josée Therrien, et le vice-président du conseil d'administration de l'école, ont procédé à une mise au jeu officielle en compagnie des joueurs finissants des Lynx. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

Les joueurs des Lynx de l’école Jésus-Marie ont pu être les premiers à sauter sur la patinoire du nouvel aréna EJM/René Bernard le 15 juillet.

« Nos élèves avaient très hâte, tout comme nous », soutient la directrice générale de l’établissement scolaire, Nathalie Fortier.

Mme Fortier s’est également réjouie que les jeunes puissent avoir un moment réservé pour patiner. « Cela permet notamment à ceux qui viennent de terminer leurs études de patiner sur la glace. C’était important pour nous de leur donner cette opportunité », poursuit-elle.

Dès le mois d’août, les programmes de hockey et de patinage artistique pourront démarrer dans le nouvel aréna, à côté de l’école.

Même si l’aréna est fonctionnel, il reste encore quelques éléments à compléter. La partie restaurant n’est pas encore aménagée et il reste à installer les publicités des commanditaires, mais rien n’empêche les amateurs de sports sur patins de profiter de la nouvelle surface glacée.

Il est d’ailleurs possible de réserver la glace depuis le 17 juillet. Quant à l’inauguration officielle, elle devrait avoir lieu à l’automne prochain.

Le projet de toute une communauté

Le directeur du Service des loisirs de Beauceville, François Langevin, insiste sur l’apport de toute la communauté pour la réalisation du projet, qui comprend également la Cité sportive, située où se trouvait l’ancien aréna.

Initialement, des éléments avaient été retirés lors de l’appel d’offres, dont l’éclairage du terrain de baseball et de l’équipement sportif pour la Cité sportive. Toutefois, l’argent amassé par la Fondation des sports et loisirs de Beauceville permettra de réaliser ces ajouts d’ici 2022.

« C’est la beauté de ce projet. Au début, nous avons commencé le projet seul en tant que ville, mais les entreprises, les organismes et les citoyens ont tous embarqué. C’est un mouvement de communauté qui s’est créé », indique M. Langevin, qualifiant ce mouvement d’exceptionnel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires