Un quart de siècle pour la Maison des jeunes l’Olivier des Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Un quart de siècle pour la Maison des jeunes l’Olivier des Etchemins
Guillaume Rodrigue, coordonnateur de la Maison des jeunes L'Olivier des Etchemins. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

JEUNESSE. Sans tambour ni trompettes, la Maison des jeunes L’Olivier des Etchemins souligne ses 25 années d’existence en 2019.

Le coordonnateur Guillaume Rodrigue mentionne que l’organisme continue d’être très présent auprès de la jeunesse etcheminoise. Lors de l’assemblée générale qui aura lieu en juin prochain, le résident de Saint-Prosper précisera, entre autres, que 272 adolescents de 12 à 17 ans ont fréquenté L’Olivier en 2018-2019.

«Ce sont des jeunes qui ont pris part à nos diverses activités, à notre camp de jour estival et au voyage de coopération internationale ou qui ont tout simplement profité de nos deux points de services pour se retrouver entre amis», indique M. Rodrigue qui ajoute que ces données comprennent autant la personne qui est venue une fois dans l’année que celle qui était là tous les week-ends.

M. Rodrigue précise qu’aucune festivité grandiose ou à grande échelle n’est prévue. Tout récemment, des activités ont eu lieu au Domaine du sportif de Sainte-Aurélie pour les jeunes qui fréquentent le point de service de Saint-Prosper. Pour celui de Lac-Etchemin, les jeunes ont décidé de rénover le sous-sol pour le rendre plus attrayant.

«On avait un budget pour le 25e et les jeunes décidaient ce qu’ils voulaient en faire», mentionne M. Rodrigue qui ajoute que la Maison des jeunes devrait faire sous peu l’acquisition d’un véhicule 15 passager qui servira pour les deux points de service.

«Ce véhicule facilitera le transport des jeunes dans la MRC, que ce soit pour les activités, le camp de jour et autres», affirme M. Rodrigue qui est d’avis que cette acquisition viendra répondre à une problématique reconnue lors d’une consultation menée auprès de 400 répondants. «La majorité d’entre eux avaient identifié le transport comme une problématique, comme une raison qui les empêchaient bien souvent de prendre part à nos activités. Cela nous facilitera la vie tant pour nos activités dans la MRC que pour nos sorties à l’extérieur.»

Outre les points de services de Lac-Etchemin et Saint-Prosper, qui sont très fréquentés, la Maison des Jeunes est aussi présente à l’école des Appalaches de Sainte-Justine à raison de deux jours par semaine, ainsi qu’à la Polyvalente de Saint-Prosper quatre jours par semaine. «Cela permet de rejoindre d’autres jeunes qui ne viennent pas à la Maison des jeunes les week-ends. »

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des