Un raz-de-marée ?

Photo de Simon Busque
Par Simon Busque
Un raz-de-marée ?

Bien que nous soyons à quelques mois des prochaines élections provinciales, les sondages montrent que la Coalition Avenir Québec (CAQ) pourrait bien former un gouvernement majoritaire.

Québec 125, qui est en fait un simulateur d’élections qui utilise les sondages de firmes professionnelles pour établir les tendances électorales, a fait connaître jeudi dernier sa plus récente analyse qui porterait la CAQ au pouvoir.

Le fait que la CAQ domine ses adversaires au moment présent est peu surprenant puisque tous les sondages les placent en avance. Même dans la région Chaudière-Appalaches, le parti de François Legault balaierait complètement l’échiquier politique. Toujours selon l’analyse, les ministres Dominique Vien et Laurent Lessard perdraient leur siège. L’analyse place aussi Paul Busque dans l’eau chaude.

Bien sûr, le portrait actuel pourrait changer passablement le 1er octobre prochain. On se rappellera qu’en 2007, l’ADQ de Mario Dumont était largement favorite pour remporter l’élection quelques mois avant le jour du scrutin jusqu’à ce que leur campagne s’essouffle. Ils avaient néanmoins fait élire 41 députés dont l’actuel maire de Saint-Georges, Claude Morin, dans Beauce-Sud.

L’analyse de Québec 125 n’est peut-être aussi pas étrangère à la récente visite du premier ministre Philippe Couillard dans notre région. Bien qu’il assurait que cette visite n’en est pas une à caractère préélectoral, la plupart des analystes s’accordent à dire que le Parti libéral est bel et bien en mode électoral. Et lorsque le Parti libéral se met en mode électoral, il peut compter sur une machine bien rodée et surtout bien structurée ce qui lui a permis de gagner de nombreuses élections par le passé.

Cependant, l’usure du pouvoir semble avoir rattrapé le PLQ. Les sondages montrent que la population veut du changement, veut un vent de fraîcheur, ce qui lui offre la CAQ.

Avant le 1er octobre, il reste encore beaucoup d’eau à couler sous les ponts. La CAQ tentera donc de limiter les erreurs afin de continuer à surfer sur sa vague alors que le PLQ tentera désespérément de s’accrocher au pouvoir.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des