Un souper-spectacle virtuel de Gregory Charles au profit de Moisson Beauce

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un souper-spectacle virtuel de Gregory Charles au profit de Moisson Beauce
Le président d'honneur, Charles Dutil, la directrice générale de Moisson Beauce, Nicole Jacques, et le vice-présidente de la Fondation Moisson Beauce, Hélène Rodrigue, espèrent amasser 100 000 $ pour Moisson Beauce. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

La Fondation Moisson Beauce tiendra un souper-spectacle privé et virtuel, mettant en vedette Gregory Charles, le 22 août prochain.

L’artiste sera sur scène en compagnie de ses musiciens et d’autres invités. La durée prévue pour la prestation est de trois heures et commencera dès 19h.

L’événement, présenté par les Caisses Desjardins des régions Chaudière-Sud et des Etchemins, s’intitule «Sous les étoiles», car «chaque personne est une étoile pour quelqu’un d’autre», selon la vice-présidente de la fondation et présidente du comité organisateur, Hélène Rodrigue.

Celui-ci sera diffusé en circuit fermé sur Internet. Pour y accéder, il faudra utiliser l’adresse URL fournie lors de l’inscription. Les gens pourront donc se réunir dans le confort de leur résidence et profiter du spectacle.

La formule comprend un repas, grâce à la participation des restaurants le Point-Virgule, la Table du Junior, la Vieille Tablée, le Rock Café, Chez Gérard et le VG Café.

Au moment de l’inscription sur le site de Moisson Beauce, il sera possible de faire un choix parmi les six boîtes gourmandes proposées. Le prix varie de 150 à 250 $ pour deux personnes. Pour les forfaits à 250 $, 70 $ seront remis à Moisson Beauce. L’organisme recevra 50 $ pour les forfaits à 200 $ et 20 $ pour ceux à 150 $. Chaque restaurant dispose d’un nombre limité de boîtes gastronomiques, variant de 50 à 150 selon l’endroit.

Style Musique offre aussi des forfaits de location d’équipements pour améliorer la projection du spectacle.

L’inscription comprend la possibilité d’envoyer des demandes spéciales à Gregory Charles. Un encan interactif et des tirages de prix de participation sont également au programme.

Demande doublée

Au plus fort de la COVID-19, en avril, Moisson Beauce a distribué plus de 105 000 kg de nourriture. C’est plus du double de l’an dernier.

Pour combler l’importante demande, particulièrement en cas d’une deuxième vague cet automne, le comité s’est fixé un objectif ambitieux. «Nous visons la galaxie. Nous espérons amasser 100 000 $ en revenus», affirme Mme Rodrigue.

Pour atteindre cet objectif, le comité organisateur comptera sur le président-directeur général de Manac, Charles Dutil, à titre de président d’honneur. Il avait occupé le même rôle au souper gastronomique Les Agapes en 2019.

Lors de la conférence de presse, M. Dutil a affirmé que pour lui, c’était un automatisme de s’impliquer. «Nous avons de belles infrastructures sportives en ville, de beaux parcs comme celui des Sept-Chutes, le centre-ville avec le pan d’eau que nous avons, mais si nous n’avons pas la sécurité alimentaire pour tous nos concitoyens, cela tombe secondaire», dit-il.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Mélica Boilar Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mélica Boilar
Invité
Mélica Boilar

P.s. en avril dernier, plutôt 105 000 kg de denrées ? 😉