Un succès pour le festival Down by the riverside

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Un succès pour le festival Down by the riverside
Environ 130 personnes ont assisté aux différents ateliers à l'école des Deux-Rives. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot)

La Cabane à swing organisait, les 7, 8 et 9 juin, le festival Down by the riverside afin de promouvoir la danse swing auprès des Beaucerons.

Comme grosse tête d’affiche, les festivaliers ont pu danser sur la musique de Gordon Webster, un artiste bien connu dans le milieu de la danse swing. Il était en spectacle au Cabaret des Amants (la salle paroissiale), le vendredi et samedi soir.

«Ça c’est super bien passé autant vendredi que samedi. On a eu autour de 200 personnes vendredi et 250 samedi», mentionne Olivier Duval de la Cabane à swing.

«Gordon Webster c’est un musique que ça faisait longtemps qu’il n’était pas venu au Québec et il ne venait qu’une seule fois. En discutant avec les gens, tout le monde a adoré. Donc, quand tu fais venir une vedette de cette envergure, ça attire le monde», ajoute le passionné de danse.

Pendant la journée du samedi, 130 personnes ont assistés aux différents ateliers de danse swing donnés par des professeurs d’ici et d’ailleurs au Québec. Le dimanche avait lieu le brunch au Bistro du Grand Marché qui a permis d’attirer entre 100 et 120 personnes, estime M. Duval.

«L’idée de faire ça au Grand Marché le brunch, ça a permis de mettre en valeur les produits locaux. Elphège des Roy de la Pomme a fait une dégustation de cidre de bleuet et plusieurs personnes se sont procuré des produits locaux», ajoute-t-il. Il y avait également une centaine de personnes à la parade qui s’est tenue dimanche midi, sous un beau soleil.

«Il y avait beaucoup de danseurs, mais aussi beaucoup de gens de Saint-Georges qui étaient curieux de voir les musiciens et danseurs dans les rues», souligne M. Duval. La journée s’est terminée par un 4 à 6 au Rock Café avec les Royal Pickles pour terminer le festival en Beauté.

Selon M. Duval, entre 60 et 70 % des festivaliers proviennent de l’extérieur de la Beauce. «Il y a beaucoup de gens de Montréal qui viennent passer la fin de semaine», indique-t-il.

De retour l’an prochain

Olivier Duval annonce également que le festival Down by the riverside sera de retour l’an prochain, les 12, 13 et 14 juin et les organisateurs ont déjà confirmé avec Gordon Webster qui a accepté. «On le voit en spectacle tout ce qu’il donne et toute l’énergie qu’il y a avec les danseurs. Il a une belle connexion avec les danseurs et ce n’est pas donné à tout le monde», explique M. Duval en terminant.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des