Un transfert en douceur entre l’Assiettée Beauceronne et le Bercail

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Un transfert en douceur entre l’Assiettée Beauceronne et le Bercail
L'équipe du service de l'Assiettée Beauceronne. (Photo : gracieuseté Au Bercail)

Depuis le 1er janvier, l’équipe du Bercail et l’équipe de l’Assiettée Beauceronne sont réunis dans une seule et même administration. Avec une moyenne de 48 repas chauds servis chaque jour de la semaine en janvier, la fréquentation normale du service de soupe populaire n’a pas été ralentie par les changements survenus.

«Nous sommes contents d’avoir pu faire en sorte que la clientèle régulière de l’Assiettée n’ait pas trop senti le changement de l’équipe de gestion. Dès la réouverture le 6 janvier, les femmes et les hommes fréquentant le service sont venus nous voir avec curiosité et les quelques inquiétudes qu’ils auraient pu avoir ont vite été calmées», indique la directrice du Bercail, Cathy Fecteau.

Le fait que le cuisinier et quelques piliers de l’équipe de la cuisine sont restés en poste du côté de l’Assiettée, ce qui a facilité la transition en douceur. Tous les usagers connaissent Jean-Guy le cuisinier, Éric, présent au service des repas et Nicole, bénévole depuis 1993.

Le Bercail et son conseil d’administration tiennent à réitérer leur engagement à maintenir et à développer le service de l’Assiettée Beauceronne pour s’adapter aux besoins de la clientèle dans les prochains mois et les prochaines années. La complémentarité du service avec la maison d’hébergement et l’Accueil Inconditionnel offre des opportunités à l’équipe d’intervenants du Bercail pour la continuité des interventions et favoriser l’émergence de nouvelles idées de projets et d’activités qui viendront se greffer peu à peu dans le futur.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des