Un véhicule moderne pour secourir les gens en Haute-Beauce

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Un véhicule moderne pour secourir les gens en Haute-Beauce
Michaël Busque, directeur du SSI, est heureux de cette nouvelle acquisition. Il est accompagné par Marie-Klaude Gagnon, directrice générale des Caisses Desjardins des Sommets de la Beauce. (Photo : L’Éclaireur Progrès – Frédéric Desjardins)

Le Service de sécurité incendie de la Haute-Beauce (SSI) a fait l’achat d’un Argo Avenger, remplaçant ainsi son vieux modèle de véhicule amphibie.

Possédant huit roues, l’Argo Avenger aidera les secouristes à se rendre aux endroits difficiles d’accès, ceci afin d’intervenir rapidement et efficacement en situation d’urgence. Le véhicule se déplace aisément dans les milieux boisés, en montagne et sur les lacs.

«Il est polyvalent pour sortir des sentiers battus et effectue des virages dans un court rayon. Les treuils tirent des charges jusqu’à 5000 livres. Ce nouveau modèle a un pare-brise pour mieux faire face aux vents froids et une civière avec couverture refermable», explique Michaël Busque, directeur du SSI.

Il confirme que cet achat était nécessaire pour le SSI. «Notre ancien véhicule avait des problèmes de transmission. Pour circuler l’hiver, on avait des chenilles en plastique peu résistantes. Maintenant, nous avons des chenilles en caoutchouc. Le volant de l’Argo Avenger est plus malléable et sa vitesse de croisière est meilleure», dit M. Busque.

Aide financière

Les Caisses Desjardins des Sommets de la Beauce ont fourni une aide financière de 10 000 $ pour l’achat du véhicule. «C’est grâce à la confiance de nos membres que tout ceci est possible», mentionne Marie-Klaude  Gagnon, directrice générale chez Desjardins.

Le reste du montant (26 000 $) sera payé selon la richesse foncière des municipalités regroupées dans le SSI (La Guadeloupe, Saint-Évariste-de-Forsyth, Saint-Hilaire-de-Dorset, Courcelles).

Lors des opérations de sauvetage, l’Argo Avenger sera transporté sur une remorque tirée par une ambulance. Ces deux éléments ont été achetés par le SSI en 2019 et 2017.

La moitié des 42 pompiers du SSI sont formés en sauvetage et désincarcération (pinces). Le service répond également aux appels de désincarcération et de sauvetage hors route provenant des municipalités de Saint-Éphrem et de Saint-Honoré-de-Shenley.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des