Une campagne de sensibilisation pour diminuer les préjugés face à l’endettement

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Une campagne de sensibilisation pour diminuer les préjugés face à l’endettement
Le GRAP Beauce-Sartigan a lancé des capsules vidéo pour sensibiliser la population à éviter les préjugés au sujet de l'endettement. (Photo : (Photo Depositphotos))

Alors que l’inflation est à la hausse et que la pandémie a déjà mis à mal les finances de nombreux citoyens, le Groupe de réflexion et d’action contre la pauvreté (GRAP) de Beauce-Sartigan lance une campagne de sensibilisation intitulée Les problèmes d’argent arrivent à n’importe qui, à n’importe quel moment.

Lancée en plein mois de la littératie financière, l’objectif de cette campagne est de diminuer les préjugés face à l’endettement en plus d’atténuer le sentiment de honte et de culpabilité des gens qui vivent des difficultés financières. Le GRAP indique que ces préjugés ajoutent à la pression sociale et à l’anxiété que peuvent vivre les personnes touchées et peuvent également les empêcher d’en parler ou de consulter.

Selon Statistique Canada, pour chaque 1 $ disponible, les ménages canadiens se sont endettés de 1,72 $ en juin 2021. De nombreux ménages ne peuvent donc faire face à leurs obligations financières.

 » Être endetté, ça ne veut pas nécessairement dire qu’on ne sait pas s’administrer. Toutes sortes de situations hors de notre contrôle peuvent apporter leurs lots de défis. Pensons à un accident ou à la maladie, par exemple, à une séparation ou une perte d’emploi. Personne n’est à l’abri de l’endettement « , mentionne Chantal Bernard, coordonnatrice en développement social à la MRC Beauce-Sartigan.

La campagne vidéo présente trois personnes vivant une situation d’endettement différente. Les vidéos L’endettement n’a pas d’âge – aînés, familles et jeunes, sont disponibles sur la page YouTube de La Station communautaire. Elles seront aussi partagées sur la page Facebook du GRAP Beauce-Sartigan et une version BD sera affichée sur différents babillards dans les commerces et organismes communautaires.

En cas de problème d’endettement, de l’aide est disponible dans la région en consultant La Station communautaire afin de trouver quel organisme est le plus approprié pour offrir ce coup de main.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires