Une chaise tricotée volée et détruite

Par lynda_cloutier
Une chaise tricotée volée et détruite
Le Cercle des Fermières de Saint-Zacharie a été victime d'un vol inusité.

Les Fermières de Saint-Zacharie ont vu 200 heures de bénévolat s’envoler quand on leur a dérobé la chaise qu’elles avaient recouverte de pièces de tricot.

Le vol, pour le moins stupide, est survenu dans la nuit du 2 au 3 mai dernier. La chaise à laquelle était greffé un mannequin avait été installée quatre jours plus tôt en face de l’église du village.

Les malfaiteurs se sont même donné du mal afin de retirer la fameuse chaise de son emplacement puisqu’elle avait été solidement fixée à un lampadaire. «C’est choquant; c’est décevant», soutient la présidente des Fermières de l’endroit, Lise Champagne.

Au surplus, il s’agissait d’un acte totalement gratuit puisque l’œuvre artisanale a été retrouvée sur un tas de ferraille à Saint-Zacharie. Elle a été brûlée et incidemment, elle est devenue irrécupérable.

La chaise avait été faite dans le cadre du projet La Route des tricots qui met à contribution tous les Cercles du Québec dans le cadre du 100e anniversaire des Fermières.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des