Une édition virtuelle pour le souper au homard de la Fondation Au Bercail

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Une édition virtuelle pour le souper au homard de la Fondation Au Bercail
L’organisme Au Bercail espère amasser 20 000 $ lors de la campagne de financement virtuel. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

La Fondation Au Bercail tiendra la 12e édition de son souper-bénéfice au homard virtuellement pour s’adapter aux mesures de distanciations imposées pour éviter la propagation de la COVID-19.

Plutôt que de tenir un seul souper, ce sera plutôt une fin de semaine de soupers au homard, du 22 au 24 mai. «Nous invitons les gens à prendre des photos d’eux-mêmes avec leur repas et à les publier sur notre page Facebook pour que nous ayons l’impression d’être unis malgré la distanciation», indique la directrice du Bercail, Cathy Fecteau.

Une paire de billets pour l’édition 2021 du souper au homard sera remise à la personne qui aura recueilli le plus de mentions «J’aime».

De plus, une activité de financement virtuelle a été lancée le 18 mai afin de recueillir des fonds pour l’organisme jusqu’au 22 mai. Mme Fecteau souhaite ainsi pouvoir amasser 20 000 $. Les gens pourront participer en se rendant sur le site Internet du Bercail. «Nous espérons pouvoir combler une partie de ce que nous amassions habituellement pendant l’activité», précise-t-elle.

Des capsules vidéo seront aussi présentées sur Facebook le 22 mai en soirée.

Un déconfinement qui fait du bien

Le déconfinement amorcé au Bercail a fait du bien au moral des utilisateurs du service d’hébergement qui ont été confinés pendant un mois. «Ils ressentaient beaucoup de stress et de pression. Le déconfinement les a aidés beaucoup», note Mme Fecteau.

Du côté de l’Accueil inconditionnel, le moral est assez bon. Selon elle, les gens ont apprécié de recevoir régulièrement des appels d’une intervenante. «Selon les commentaires que j’ai eus, ils se sont dits surpris que quelqu’un les appelle et cela leur a fait du bien», ajoute-t-elle.

L’Accueil inconditionnel offre également un café et un muffin en formule pour apporter.

Quant au service de soupe populaire, l’organisme a remarqué une hausse de la fréquentation quotidienne de 20 %.

Des forfaits cellulaires pour les usagers

Par ailleurs, l’entreprise Telus a offert 20 forfaits cellulaires au Bercail, qui a recueilli des téléphones et des tablettes pour les distribuer aux usagers. «Ces dons leur permettent de rester connectés aux soins de santé, à l’information et aux ressources d’aide essentielles à leur mieux-être», conclut Mme Fecteau.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des