Une expérience inoubliable malgré les embûches

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Une expérience inoubliable malgré les embûches
Maya Caron demeure fière de sa performance au concours Miss Teen Mundial. (Photo : (Photo gracieuseté))

PERSONNALITÉ. Maya Caron n’a peut-être pas remporté le concours Miss Teen Mundial, qui a eu lieu du 19 au 26 septembre au Salvador, mais elle demeure fière de sa performance.

« Mon trophée est d’avoir performé au mieux de mes capacités malgré tous les problèmes qui sont survenus », lance-t-elle d’entrée de jeu.

En effet, la native de Saint-Prosper a dû surmonter de nombreuses embûches afin de représenter le Canada à ce concours international. Elle a même failli ne pas se rendre sur place. « Le Salvador demande d’avoir un passeport valide pour les six prochains mois afin d’entrer sur son territoire. Or, le mien expirait une dizaine de jours avant les six mois requis », raconte la jeune femme.

À ce moment, elle se trouvait toujours à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau à Montréal. Elle a cependant réussi à avoir un nouveau passeport et s’envoler vers le pays d’Amérique centrale. « Je suis arrivée le lundi plutôt que le samedi, mais je n’ai manqué aucune compétition, seulement les journées d’accueil », ajoute-t-elle.

Ce n’était cependant que la première complication. « Plusieurs de mes robes et de mes souliers ont été endommagés durant le vol. Aussi, j’avais emporté des bouteilles de sirop d’érable, car il fallait amener des cadeaux, mais les bouteilles se sont brisées pendant le voyage et le sirop a imbibé une de mes robes », énumère la Prospérienne. C’est la mère de Maya qui a dû laver la robe à la main puisque l’hôtel où elles résidaient n’avait pas de laveuse.

Enfin, la fermeture éclair de la robe que Maya avait choisie pour le défilé s’est brisée cinq minutes avant l’événement. « Nous avons essayé de la réparer avec des épingles à couche. Elles ont tenu le coup quelque temps, mais elles ont lâché pendant le défilé », mentionne-t-elle.

Lors du concours, toutes ces embûches n’amusaient pas la jeune femme, mais après quelques semaines, elle arrive à en rire. « C’était quand même une expérience incroyable. Je ne changerais pas la façon dont cela s’est déroulé même si cela me permettrait de remporter une couronne », soutient-elle.

Une pause des concours

Celle-ci a décidé de prendre une pause des concours pour les prochaines années. « J’entre bientôt à l’université et je veux me concentrer sur mes études », précise-t-elle.

Maya fera quand même du « coaching » pour des candidates du concours Miss Canada Globe. Elle invite d’ailleurs les intéressées à la contacter via sa page Facebook Maya Caron Miss Teen Canada Globe ou son compte Instagram mayacaron_.

De plus, sa participation au Miss Teen Mundial lui a ouvert certaines opportunités d’entrevues, mais aussi d’emploi dans des médias radiophoniques et télévisés. « Plusieurs projets sont à venir », conclut Maya, qui ne peut en dire plus à ce sujet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires