Une formation pour les entrepreneurs qui veulent développer l’agroalimentaire

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Une formation pour les entrepreneurs qui veulent développer l’agroalimentaire
Les entrepreneurs pour être assistés dans la réalisation de leur projet agroalimentaire. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

La Table agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA) collabore avec Mycélium afin de pouvoir débuter une cohorte de la région le 3 mai. Cette formation est offerte aux entrepreneurs qui ont une idée de projet alimentaire innovant.

Mycélium, situé au Grand Marché de Québec, accompagne les entreprises dans la réalisation de leur projet entrepreneurial. Le partenariat avec la TACA permet d’offrir aux entrepreneurs les ressources nécessaires afin de concrétiser leur projet.

« Dans un contexte de pandémie, on trouvait nécessaire et opportun de se serrer les coudes afin de mettre en commun nos ressources au profit des entrepreneurs. En nous associant avec la TACA, nous espérons développer une synergie entre les infrastructures et l’accompagnement offert par Mycélium et les talents en transformation alimentaire qu’on retrouve en Chaudière-Appalaches », indique Soulaf Slaoui, gestionnaire principale de Mycélium.

Le programme d’incubation est destiné aux entrepreneurs désirant démarrer leur entreprise dans le secteur agroalimentaire. À la fin du programme, l’entrepreneur devrait avoir en main un plan d’affaires complet et tous les outils dont il a besoin afin de concrétiser son projet. Le programme offre également des formations spécialisées, de l’accompagnement d’affaires, l’accès à un espace d’expérimentation ainsi que l’accès à une cuisine commerciale et un espace d’entreposage.

Une aide financière de 2 500 $ pour couvrir les frais d’inscription peut être offerte selon certains critères.

Pour plus d’information, consultez le myceliumincubateur.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires