Une maison de répit Gilles-Carle ouvrira ses portes à Saint-René au mois d’avril prochain

Une maison de répit Gilles-Carle ouvrira ses portes à Saint-René au mois d’avril prochain
La maison Gilles-Carles pourra accueillir ses premiers aidés au mois d'avril prochain. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Une maison Gilles-Carle ouvrira ses portes à Saint-René, au printemps prochain, dans le but répondre aux besoins sans cesse grandissants de la région en matière de répit pour les proches aidants. C’est la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, accompagnée du député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, qui en a fait l’annonce cet après-midi.

À lire également: «Nouvelles places pour héberger les aînés en Chaudière-Appalaches»

Ayant pour mission de fournir des soins répondant aux besoins physiques et psychosociaux des aidés, sans discrimination de maladie, d’état de santé ou encore d’âge, celle-ci sera opérée par la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches.

Une salle à manger est située au rez-de-chaussée de la maison Gilles-Carle.

«Comportant onze chambres, tant dans le vaste bâtiment principal en bois rond que dans les deux petits chalets aux abords d’un lac privé, cette maison sera située sur un site chaleureux et féérique, en forêt, prêté gratuitement par un couple de la Beauce», explique Mme Blais.

Respectivement originaires de Saint-Martin et de Saint-Georges, les propriétaires de l’endroit Solange Talbot et Yvan Roy s’engagent donc à mettre leur domaine à la disposition des personnes vulnérables et de leurs aidants sur une période de dix ans, gracieusement, à partir du mois d’avril 2020.

«Nous nous engageons, de notre côté, à défrayer les coûts reliés à l’électricité, à l’entretien général et à la tonte de pelouse, en été», renchérit la principale intéressée.

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches Aidants.

Offre de services diversifiée

En plus des services de répit-hébergement temporaires d’une durée de deux jours à deux semaines qui y seront offerts, une halte répit de jour pendant laquelle l’aidé sera pris en charge permettra aux proches aidants de bénéficier de formations, de conférences, d’ateliers et de soutien psychosocial sur place.

«Une équipe de 14 employés, soit un gestionnaire, des intervenants en services sociaux, des infirmières auxiliaires, des éducateurs spécialisés ainsi qu’un technicien en travail social, sera embauchée afin d’offrir une programmation d’activités adaptée et diversifiée aux résidents et à leurs familles, en continu, à tous les jours de la semaine», informe la ministre.

Le vaste bâtiment principal, en bois rond, comprend un total de sept chambres.

Notons d’ailleurs qu’il sera possible de profiter des services de répit en déboursant 25 $ quotidiennement pour les repas et l’hébergement.

Les gens apportant leur propre nourriture n’auront toutefois aucun frais à payer lors de leurs visites.

Une première en Chaudière-Appalaches

La maison Gilles-Carle de Saint-René, première sur le territoire de la Chaudière-Appalaches, est la cinquième à voir le jour à travers la province après celles de Brome-Missisquoi, de Boucherville, de Chicoutimi et de Montréal.

«La réalisation de ce projet nécessitera un investissement total de 6 M$ de la part du gouvernement au cours de la prochaine décennie, incluant notamment un montant de 50 000 $ qui sera versé pour chaque lit annuellement», conclut M. Poulin.

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Chantal.S. Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Chantal.S.
Invité
Chantal.S.

Bonjour j’aimerais savoir si vous avez besoin d’une auxiliaire familiale et sociale je donne ma candidature , et je suit préposé au bénéficiaire .je serais heureuse de participer à ce grand projet . J’ai une formation avec la société Alzheimer à st Marie en Beauce Merci .

trackback

[…] dans les locaux de La Croisée des Chemins. L’organisme fait également partie prenante de la nouvelle maison Gilles-Carle à […]