Une offre hip-hop plus forte que jamais et plusieurs nouveautés au FEQ

Une offre hip-hop plus forte que jamais et plusieurs nouveautés au FEQ
Louis Bellavance, directeur de la programmation du Festival d'été de Québec. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Amélie Carrier)

Directeur de la programmation du Festival d’été de Québec (FEQ) depuis 2011, Louis Bellavance était de passage à Saint-Georges le jeudi 30 mai dernier afin de promouvoir les différents spectacles qui seront en vedette lors de la 52e édition de cet événement d’envergure, qui se déroulera sur les plaines d’Abraham du 4 au 14 juillet prochains.

À lire également : «Pierre-Hervé Goulet ouvre le bal du Festival d’été de Québec»

En entrevue dans les bureaux de l’Éclaireur Progrès dans le cadre d’une tournée promotionnelle, ce dernier mentionne d’entrée de jeu qu’il s’agit de la toute première fois qu’un membre de son équipe ou que lui-même se rende chez nous pour l’occasion.

«Nous sommes très actifs à l’international depuis environ cinq ans afin d’attirer des festivaliers provenant de Toronto, de Chicago ou encore de New-York. Le cœur de nos ventes se fait toutefois dans les régions limitrophes de la vieille capitale telles que le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay, la Mauricie, la Montérégie ainsi que la Beauce», explique-t-il.

S’il ne s’agit pas de l’endroit dans la province où le bassin de spectateurs du FEQ est le plus grand en excluant Québec et ses environs, la Beauce est probablement la deuxième ou la troisième région en importance avec les quelque 10 000 laissez-passer qui sont achetés par ses citoyens année après année, aux dires du principal intéressé.

«Les Beaucerons souhaitant vivre l’expérience complète du Festival d’été de Québec et se retrouver au cœur de l’action sont invités à se planifier une fin de semaine à Québec pendant les festivités. De cette façon, ils auront l’opportunité, par exemple, de faire le tour de l’île d’Orléans en après-midi, de souper dans les restaurants de la Basse-Ville et d’assister au spectacle de leur choix en soirée», renchérit-il.

Événements à ne pas manquer

Parmi les événements à ne pas manquer au FEQ cet été, notons entre autres les spectacles de Twenty One Pilots (dimanche, 7 juillet) et d’Imagine Dragons (samedi, 13 juillet) sur la scène Bell.

«Slipknot (lundi, 8 juillet), qui était le plus gros groupe de metal disponible en 2019, fait aussi partie des grosses pointures de notre programmation. La présence des membres de cette formation au festival marquera d’ailleurs le début de leur nouvelle tournée nord-américaine et soulignera en avance la sortie de leur sixième opus We Are Not Your Kind, le 9 août», indique M. Bellavance.

À ces trois performances particulièrement attendues s’ajouteront notamment les prestations d’Éric Lapointe (mardi, 9 juillet) et de Mariah Carey (jeudi, 11 juillet).

Artistes hip-hop à l’honneur

L’offre de hip-hop sera «plus forte que jamais» cette année avec les artistes Logic, Lil Pump, Jaz Cartier et Gucci Mane (vendredi, 12 juillet) qui seront mis de l’avant sur la scène principale pouvant accueillir 90 000 personnes.

La scène Loto-Québec, nouvellement installée à la place George-V et ayant une capacité de 15 000 festivaliers, soit 5000 de plus que lors des éditions précédentes, consacrera quant à elle une journée entière aux rappeurs québécois (samedi, 13 juillet), dont Loud et Koriass, dès 15h.

«Les After FEQ, qui se tiendront de 23h30 à 2h du matin au Manège militaire des Voltigeurs de Québec et qui permettront aux gens d’étirer la fête chaque soir, sont également une nouveauté de la 52e édition», conclut-il.

Précisons que les laissez-passer pour le FEQ sont présentement en vente au coût de 105 $ sur le site Web www.feq.ca. À partir du mardi 4 juin, les amateurs de musique pourront se le procurer au coût de 115 $, taxes incluses.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des