Une peine de 90 jours discontinus pour un exhibitionniste de Saint-Georges

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Une peine de 90 jours discontinus pour un exhibitionniste de Saint-Georges

Un homme de 49 ans de Saint-Georges a été condamné à 90 jours de détention à purger de manière discontinue le 16 février au palais de justice de Saint-Joseph.

Celui-ci était accusé d’actions indécentes. Selon l’avis de dénonciation, il a exhibé ses parties génitales devant une personne de moins de 16 ans entre janvier 2013 et août 2017.

Deux autres accusations d’actions indécentes figurent à son dossier. La première a été commise entre 2014 et 2017. Quant à la seconde, elle s’est produite entre 1997 et 2016. Le quadragénaire a plaidé coupable à ces trois chefs d’accusation.

En plus de sa période de détention, l’homme devra respecter une période de probation de trois ans, de même qu’un suivi de 18 mois.

Par ailleurs, il était également accusé d’avoir proféré des menaces. Pour cette accusation, il devra respecter une période de probation de trois ans, dont les conditions diffèrent de la première.

Précisons qu’une ordonnance de non-publication a été prononcée dans ce dossier dans le but de prévenir la diffusion de tous renseignements permettant d’identifier les victimes. Pour cette raison, le journal ne révèle pas l’identité de l’homme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires