Une pétition contre la vitesse dans la 118e Rue

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Une pétition contre la vitesse dans la 118e Rue
Un panneau indiquant la vitesse des automobilistes a été ajouté dans la 118e Rue. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy)

La vitesse a de nouveau retenu l’attention au conseil de ville, lors de la période de questions au terme de la séance du 12 août.

Jacques Gosselin, un citoyen habitant dans la 118e Rue, a remis une pétition à propos de la vitesse excessive dans cette rue, entre le boulevard Lacroix et la Polyvalente de Saint-Georges.

Celui-ci souhaitait sensibiliser les élus à cette situation en raison du nombre grandissant de familles ayant de jeunes enfants dans ce secteur. «Les gens roulent très vite à toute heure du jour. C’est urgent d’agir et de mettre des panneaux ou de ralentir la vitesse. Depuis l’ouverture de l’autoroute, ça a changé beaucoup», a-t-il mentionné.

De plus, M. Gosselin a rappelé que plusieurs établissements scolaires sont situés à proximité, dont le Cégep Beauce-Appalaches et la Polyvalente de Saint-Georges et qu’en conséquence, plusieurs jeunes marchent sur le trottoir. «Souvent, ils peuvent prendre jusqu’à deux places à côté du trottoir», a-t-il ajouté.

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a d’abord remercié M. Gosselin avant de lui expliquer les procédures pour mesurer s’il y a bel et bien un problème de vitesse. «Nous avons un type de radars que nous installons sur une certaine période de temps. C’est de cette façon que nous pouvons confirmer. Il nous faut des faits pour demander à la Sûreté du Québec de s’installer à cet endroit», a-t-il répondu.

«Depuis l’ouverture de l’autoroute 73, il y a plusieurs quartiers résidentiels, dans lesquels la vitesse et le trafic ont augmenté. Nous sommes conscients de cela», a-t-il poursuivi.

D’ailleurs, un panneau indiquant la vitesse des automobilistes a été installé dans la 118e Rue au lendemain de la séance du conseil.

Travaux à la Place de l’église

Serge Paquet, qui est impliqué au sein de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) de Saint-Georges, a voulu rappeler aux citoyens qui circulent dans ce secteur qu’ils devront s’armer de patience pendant les travaux.

Il a avisé que les tracés disponibles pour les automobilistes dans le secteur peuvent changer d’une journée à l’autre. «Je me suis rendu sur place ce matin [12 août] et c’était le bordel. Les gens ne savaient pas où s’en aller. C’est pour cela que je tenais à aviser la population», a-t-il mentionné.

Éclairage au parc des Sept-Chutes

Un système d’éclairage sera installé aux terrains de volleyball du parc des Sept-Chutes. Les membres du conseil ont une résolution pour octroyer le contrat au plus bas soumissionnaire conforme, soit Renaud Bourque Électrique, au montant de 34 239,56 $.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Carole Belleau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Carole Belleau
Invité
Carole Belleau

90 e rue sortie de la 15 ave……difficile aux heures des travailleurs ds les deux directions. Un arrêt serait souhaitable et nécessaire vu le développement de ce secteur, M. Thomassin je crois étant le conseiller de ce secteur. De plus, cela ralentirait bcp la vitesse sur la 90e car piétons et vitesse accrue à cet endroit. (MT Mécanique pr situation plus précise). Merci.