Une première tournée en France pour Pierre-Hervé Goulet

Photo de Amélie Carrier
Par Amélie Carrier
Une première tournée en France pour Pierre-Hervé Goulet
L'auteur-compositeur-interprète Pierre-Hervé-Goulet s'est produit en France du 13 au 23 mars derniers. (Photo : Michel Létant)

Montpellier, Mably, Paris, Valence, Hauterives et Portes-Lès-Valence sont autant de villes de la France qu’a visitées l’auteur-compositeur-interprète Pierre-Hervé Goulet, originaire de Beauceville, dans le cadre de sa première tournée française en carrière qui s’est déroulée du 13 au 23 mars derniers.

À lire également : «Une première nomination au gala de l’ADISQ pour Pierre-Hervé Goulet»

Sur le vieux continent, le Beauceron s’est produit en formule duo avec la musicienne Ariane Roy, qui l’accompagnait à la voix et à la guitare acoustique.

En plus de partager la scène avec cette dernière, il a aussi eu l’occasion d’assurer les premières parties de l’artiste québécois Moran, à la salle Pierre Hénon de Mably, de même que du chanteur innu Florent Vollant, aux Trois Beaudets de Paris.

«La plus grande différence entre mes prestations au Québec et en Europe réside dans l’attention que me porte le public. En France, les spectateurs sont très attentifs et gardent souvent le silence durant les chansons, bien qu’ils demeurent toujours réceptifs, tandis que chez nous, ils sont davantage démonstratifs», explique Pierre-Hervé Goulet.

Lors de son spectacle au Grand Théâtre de Québec le samedi 25 mai prochain, Pierre-Hervé Goulet sera accompagné de cinq musiciens sur scène.

C’est grâce à sa participation à la Destination Chanson Fleuve en juin 2018, un programme d’accompagnement artistique et professionnel du Festival en chanson de Petite-Vallée destiné aux auteurs-compositeurs-interprètes de la relève, ainsi qu’aux six prix qu’il s’y est mérité, dont une bourse de 10 000 $, que celui-ci a pu s’envoler vers l’Europe.

Sa série de spectacles a également été rendue possible avec la collaboration du festival de chanson francophone nord-américaine Aah Les Déferlantes, qui a permis à Pierre-Hervé Goulet de poursuivre son aventure française pendant quelques jours de plus que prévu.

Chanter à l’intérieur des murs

Au cours de son séjour outer-mer, l’auteur-compositeur-interprète a aussi eu l’opportunité de présenter quelques-unes de ses pièces devant les détenus du centre pénitentiaire de Valence, ce qu’il considère comme étant l’une des expériences marquantes de son périple.

«Les mots et la liberté ne résonnent pas de la même façon lorsqu’ils sont interprétés en prison. Je n’avais jamais été confronté à ce sentiment-là auparavant. Ça m’a fait prendre un certain recul et fait voir une autre facette de mes textes. En sortant de là, j’ai senti que j’avais appris quelque chose d’important», confie-t-il.

De retour en sol québécois depuis le 2 avril dernier, le maire de sa municipalité d’origine, François Veilleux, a d’ailleurs tenu à le féliciter pour ses performances livrées en territoire français, ainsi qu’à lui transmettre ses meilleurs vœux de succès au nom de la population beaucevilloise et beauceronne.

À peine arrivé dans sa Beauce natale, l’artiste est déjà en mode préparation pour un stage de chant auquel il prendra part en Belgique à la fin du mois de mai et au début du mois de juin, avant de retourner en France et d’y offrir une représentation musicale promotionnelle, à Paris.

Le maire de la Ville de Beauceville, François Veilleux, a tenu à féliciter Pierre-Hervé Goulet pour ses prestations réalisées outre-mer.

De passage dans la vieille capitale

Les gens de la région qui aimeraient assister au spectacle Une chose à la fois de Pierre-Hervé Goulet pourront se rendre à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec le samedi 25 mai prochain, dès 20h, afin d’entendre plusieurs titres de son deuxième opus Pas loin d’ici, notamment.

Au chant et à la guitare acoustique, le principal intéressé sera alors accompagné sur les planches de cinq musiciens de Québec.

Il s’agit de Marie-Pierre Bellefeuille, aux claviers et à la voix, de Guillaume Méthot, à la guitare électrique, de Pascal Denis, à la batterie et aux percussions, de Guillaume Tondreau, à la basse, ainsi que d’Ariane Roy, avec laquelle il a travaillé récemment.

Notons que deux événements le mettant en vedette auront également lieu à Beauceville les 6 et 10 août prochains, respectivement à la polyvalente Saint-François et sur l’île Ronde.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des