Une septième édition virtuelle, mais réussie pour les sculpteurs

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Une septième édition virtuelle, mais réussie pour les sculpteurs
La sculpture d'Alain Daigneaul sera installée sur la Promenade Redmond. (Photo : (Photo gracieuseté))

En cours depuis le 23 mai, le Symposium international de la sculpture de Saint-Georges organisé par Beauce Art: L’International de la sculpture se terminera le dimanche 13 juin prochain avec une cérémonie de clôture officielle qui aura lieu virtuellement à 13h sur la page Facebook de l’organisation au facebook.com/BeauceArt.

Encore cette année, dix sculpteurs ont réalisé leurs œuvres sur le thème Radiance au grand air. Même si les artistes ont dû travailler dans leurs ateliers respectifs plutôt qu’au centre-ville de Saint-Georges en raison de la pandémie, les citoyens ont pu voir sur le Web l’évolution de chacune des sculptures.

Rappelons que le contexte pandémique a obligé les organisateurs à sélectionner des artistes québécois. Chacun d’eux a matérialisé dans le métal sa vision de la radiance. Le résultat de leur travail s’ajoute aux soixante sculptures déjà réalisées lors des six précédentes éditions qui enrichissent le parcours permanent d’art public mis en place dans différents sites du centre-ville de Saint-Georges. Les sculptures réalisées cette année seront installées sur la Promenade Redmond, entre le Rock Café et le Grand Marché.

L’objectif de Beauce Art est de démocratiser l’art en la rendant accessible au public et de constituer, d’ici 2024 un parcours urbain unique de cent sculptures. L’organisation est parrainée par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires